GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël: les attentats à Paris vus par la rue

    media Une cérémonie d'hommage aux victimes des attentats à Paris, le 14 novembre 2015 à Tel Aviv. REUTERS/Baz Ratner

    Deux jours après les attentats à Paris et Saint-Denis qui ont endeuillé la France, de nombreux experts l’affirment : les Français vont devoir apprendre à vivre avec la menace terroriste. Rencontres dans un pays qui le fait depuis longtemps, Israël.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Nicolas Ropert

    Manuel Valls a prévenu les Français. « Nous devons nous attendre à d’autres répliques », a affirmé le Premier ministre samedi 14 novembre sur le plateau du 20h de TF1, au lendemain des attentats qui ont ensanglanté Paris. Comme le chef du gouvernement, plusieurs experts, dont l'ancien juge antiterroriste Alain Marsaud, estiment que la France doit apprendre à vivre avec le risque d’attaques.

    S'il est un pays qui a connu des agressions terroristes en nombre ces dernières années et qui s’est habitué à vivre dans ce climat, c'est bien Israël. Depuis le début du mois d’octobre, pratiquement pas un jour n’est passé sans qu'une attaque au couteau ne se produise. Dans les années 2000, ce sont les bombes qui explosaient dans les cafés ou dans les bus à Jérusalem et Tel Aviv.

    « On sait ce qu’ils ressentent, bien sûr. Puisqu’on a été touché dans notre chair et dans notre sang », rappelle Sabrina Getta. Cette Israélienne francophone n’est pas surprise par les attentats de Paris. « Il y a un moment déjà que le terrorisme est bien installé en France », allègue-t-elle.

    « La soif de vivre »

    Serge, son mari, pense que les Français comme les Israéliens vont devoir s'habituer au terrorisme. « On est malheureusement très habitué. Même nous, qui habitons à Netanya, c’est le même phénomène, il y a eu des attaques. Mais la force du peuple juif, la force d’Israël, c’est de rebondir immédiatement et de continuer à vivre parce qu’on a la soif de vivre. »

    Militant pour la paix et le dialogue interreligieux, Emile Moati, un franco-israélien de Jérusalem, refuse lui d'accuser une croyance en particulier. « Comment voulez-vous construire quelque chose si vous ne parlez pas aux gens ? C’est absolument impossible, pose-t-il. Donc au lieu de nous entretuer, il est quand même mieux de se serrer la main et de construire le monde de demain, qui est possible. »

    Le président de la Knesset a assuré ce dimanche dans une lettre être au côté de la France dans cette guerre de la terreur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.