GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Juillet
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Latifa Ibn Ziaten distinguée par la Fondation Jacques Chirac

    media Latifa Ibn Ziaten prononce un discours lors de sa remise du prix de la Fondation Jacques Chirac, le 19 novembre 2015. AFP/Jacques Brinon

    François Hollande était au musée du Quai Branly lors de la remise des prix de la fondation Chirac pour remettre son prix à la mère d'un des soldats tués par Mohamed Merah à Toulouse en 2012. Depuis, Latifa Ibn Ziaten parcourt la France pour sensibiliser les jeunes aux dangers du radicalisme islamique.

    Jacques Chirac n'était pas là, mais c'est bien en son nom que sa Fondation a remis jeudi matin ses Prix récompensant les initiatives oeuvrant pour la paix. Les Banques culturelles du Mali ont été distinguées ainsi que Latifa Ibn Ziaten, la mère d'un des soldats tués par Mohammed Merah à Toulouse en 2012. Depuis, elle sillonne le pays pour sensibiliser les jeunes aux dangers du radicalisme islamiste alors que la France a été touchée par une série d'attentats menée par plusieurs Français. François Hollande était au musée du Quai Branly à Paris pour lui remettre son prix.

    Dans les écoles, dans les quartiers en difficultés, dans les prisons, Latifa Ibn Ziaten se bat depuis trois ans pour aider des jeunes parfois perdus. C'est aujourd'hui une femme inquiète. « On a un problème dans les écoles, dans lesquelles il y a beaucoup de souffrance, a-t-elle déclaré. Il n'y a pas de règles dans les prisons. Alors, on doit tendre la main à ces jeunes. Je compte sur vous, monsieur le président, aidez-moi ! » Appel entendu par François Hollande. Des crédits vont être débloqués pour les associations qui luttent contre la radicalisation.

    Répondre à la haine par la fraternité

    Face au chef de l'Etat, Alain Juppé. Ce chiraquien historique a été confronté lui aussi aux attentats en 1995. A la tribune, il a défendu l'unité nationale mise à mal ces derniers jours...«L'unité dans l'épreuve, a-t-il précisé, ce n'est naturellement pas la fin du débat démocratique. C'est la priorité donnée à la protection de nos concitoyens, à la défense de nos valeurs, à la dignité de la vie et de la parole politiques ».

    Message envoyé à Nicolas Sarkozy et à ses collègues des Républicains qui ont très vite critiqué le gouvernement. Rester uni et ferme sur le terrain des valeurs, c'était aussi le message de François Hollande. «La France répondra à la haine par la fraternité, a insisté le chef de l'Etat. La France répondra à la terreur par le droit. La France répondra, tout simplement, en étant la France». Le chef de l'Etat a d'ailleurs appelé à une « réaction impitoyable » après les agressions contre un enseignant juif et une musulmane voilée à Marseille.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.