GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Février
Vendredi 16 Février
Samedi 17 Février
Dimanche 18 Février
Aujourd'hui
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France-nucléaire: les salariés de Fessenheim en grève pour un meilleur plan social dans le cadre de la fermeture du site
    • Enquête russe: Il n'y a «aucune preuve» d'ingérence de Moscou dans l'élection américaine (Kremlin)
    • Irak: libération d'une jihadiste française qui a fini de purger sa peine (AFP)
    • Gérald Darmanin favorable au salaire au mérite pour les fonctionnaires et «pas opposé» à la suppression du statut de cheminot
    • Gérald Darmanin assure, «les yeux dans les yeux», n'avoir «jamais abusé d'aucune femme» ni de son «pouvoir» (RMC/BFMTV)
    France

    En France, l’engouement pour l’armée augmente après les attentats

    media Une photo du site de recrutement de l’armée de Terre. s'engager.fr

    C'est l'une des conséquences inattendues des attentats de vendredi dernier : le site de recrutement de l'armée de Terre française connaît un afflux inédit de visiteurs et les inscriptions pour s'engager augmentent en flèche.

    Entre et 5 et 6 fois plus de connexions par jour. Face aux attentats, les jeunes veulent se rendre utiles. Depuis vendredi dernier, s'engager.fr, le site de recrutement de l'armée de Terre, voit défiler plus de 1 400 internautes quotidiens contre 200 à 300 en moyenne.

    L'engouement est beaucoup plus fort et consensuel que lors des attentats de janvier dernier. Le journal Charlie Hebdo, parfois critiqué pour ses caricatures, n'avait pas toujours fait l'unanimité.

    Aujourd'hui, sur le nombre de visiteurs rares sont ceux à remettre en question cette « unité nationale ». Et cela tombe bien car le ministère de la Défense veut recruter 15 000 jeunes cette année, notamment pour renforcer l'opération sentinelle de défense à l'intérieur de nos frontières.

    Mais il ne suffit pas de remplir le formulaire pour devenir militaire. Après ce premier contact, les candidats passent une série de tests physiques, psychologiques et plusieurs entretiens, soit un parcours de 3 à 4 mois jusqu'à l'éventuel recrutement. En moyenne en France, une personne sur dix ayant manifesté un intérêt est recrutée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.