GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La police diffuse la photo du troisième kamikaze du Stade de France

    media Patrouille de police au Trocadéro, à Paris, dimanche 22 novembre. REUTERS/Eric Gaillard

    La police française a diffusé ce dimanche un appel à témoin, assorti d'une photo, pour identifier « le troisième auteur décédé d'un des attentats commis le 13 novembre au Stade de France », au nord de Paris.

    Les enquêteurs avaient annoncé vendredi que ce kamikaze, qui s'est fait exploser à proximité de la porte H du Stade de France, avait été enregistré le 3 octobre sur l'île grecque de Leros, en même temps qu'un autre kamikaze, dont la photo a déjà été diffusée par la police mais qui reste non identifié.

    Un seul des trois auteurs des attaques-suicide du Stade de France a pour l'instant été identifié: il s'agit de Bilal Hadfi, un Français de 20 ans qui résidait en Belgique. Lors de son enregistrement en Grèce parmi d'autres migrants, l'homme visé par ce nouvel appel à témoins avait présenté un passeport syrien au nom de Mohammad al-Mahmod, avait précisé vendredi une source proche de l'enquête.

    Lui et l'autre kamikaze, qui s'est fait exploser à la porte D pendant que se jouait le match amical de football France-Allemagne, avaient ensuite pris un ferry pour le port du Pirée en Grèce le 8 octobre. Empruntant la route des migrants, ils auraient alors pris le chemin de la Serbie.

    Les enquêteurs sont par ailleurs toujours à la recherche de Salah Abdeslam, qu'ils soupçonnent d'avoir été exfiltré vers la Belgique.

    Les attaques suicides au Stade de France avaient fait un mort. Au total, les attentats du 13 novembre, qui ont également visé la salle de spectacles du Bataclan et les terrasses de plusieurs bars et restaurants parisiens, ont fait 130 morts et quelque 350 blessés.

    L'appel à témoin lancé par la police française dimanche 20 novembre. Police Nationale

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.