GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Angolagate: Arcadi Gaydamak sous les verrous

    media Seul protagoniste de l'affaire Angolagate à avoir été condamné, Arcadi Gaydamak était «en fuite» depuis 2008. (Photo : AFP)

    Arcadi Gaydamak est l'un des principaux protagonistes de l'affaire dite Angolagate, entre la France et l'Angola. L'homme d'affaires franco-israélien s'est constitué prisonnier, mardi 24 novembre, pour « exécuter sa peine », indique son avocat.

    Arcadi Gaydamak était « en fuite » depuis 2008, depuis que le tribunal correctionnel de Paris lui avait infligé six ans de prison ferme dans l'affaire dite de l'Angolagate pour commerce présumé illicite d'armes vers l'Angola, trafic d'influence et blanchiment.

    Une condamnation infirmée en appel, trois ans plus tard : en 2011, Arcadi Gaydamak avait été déclaré innocent de tout trafic d'armes, mais coupable de fraude fiscale et condamné, pour cela, à trois ans de prison ferme. Depuis, l'homme d'affaires franco-israélien vivait en Israël et ne voyageait qu'en Suisse où l'on n'extrade pas pour de tels délits. Mais père et grand-père d'enfants vivant en Europe, il souhaitait « solder ses comptes », indique son avocat, et « redevenir un justiciable ordinaire ».

    Après la relaxe de tous les autres prévenus dans ce dossier, parmi lesquels l'homme d'affaires Pierre Falcone et l'ancien ministre de l'Intérieur, Charles Pasqua, l'arrestation d'Arcadi Gaydamak met un point final à l'affaire Angolagate.

    Interpellé dans les locaux de la gendarmerie où il était venu se constituer prisonnier, il a immédiatement été transféré à la prison de Fleury-Mérogis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.