COP21: galère attendue sur les routes et dans les transports parisiens - France - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Le président de la république Roch Marc Christian Kaboré annonce ce matin sur son compte twitter le décès d'un gendarme qui avait été blessé par balles au cours de l'assaut. Le maréchal des logis Yassia Sawadogo est donc la 19e victime recensée de cet attentat.

COP21: galère attendue sur les routes et dans les transports parisiens

media La préfecture de police de Paris recommande fortement « d'éviter d'utiliser les transports en commun sauf nécessité » pour le démarrage de la conférence climat de Paris. (Photo : Reuters)

Ne pas utiliser sa voiture, éviter les transports en commun dimanche et lundi en raison de l'ouverture de la conférence sur le climat, au nord de Paris. Des consignes des autorités qui ne vont pas faciliter la vie des habitants d'Ile-de-France. Surtout lundi, car plus de 5 millions de Franciliens recourent à l'un ou l'autre de ces deux moyens de transport pour se rendre à leur travail.

La cérémonie d'ouverture officielle de la COP21 aura lieu lundi au Bourget, au nord de Paris, mais les délégations étrangères arriveront dès dimanche. Et dans le cadre de l'état d'urgence, « des mesures exceptionnelles de circulation ont été prises afin d'assurer la sécurité des chefs d'Etat participants », explique les autorités. Autrement dit, il faut s'attendre à une journée de galère sur les routes et dans les transports en Ile-de-France.

Voiture ou transports pour 5 millions de Franciliens

Chaque jour, 5,2 millions d’actifs de Paris et sa banlieue, proche ou lointaine, se rendent au travail. La moitié en transports en commun et la moitié en voiture.

A Paris, l'usage des transports en commun est plus généralisé, les deux tiers des actifs se rendent au travail en métro, bus et tramway. Mais plus le lieu d'habitation est éloigné, plus ce rapport s'inverse. En grande banlieue, trois Franciliens sur cinq utilisent leur voiture. Toutefois, plus d'un demi-million d'actifs sont usagers des trains de banlieue.

Au total, le métro parisien enregistre 4,8 millions de passagers par jour en semaine, 3,5 millions le samedi et plus de 2 millions de passagers le dimanche.

La RATP craint la saturation

Que va-t-il se passer lundi quand les salariés devront se rendre à leur travail en dépit des restrictions de circulation automobile ? La RATP va renforcer les lignes de métro de 10%, mais craint la saturation. Or, depuis les attentats du 13 novembre, la fréquentation du métro était plutôt en baisse de 10%, tandis que les embouteillages se comptaient tous les matins en centaines de kilomètres.

Pour l’heure, la plupart des usagers des transports en commun n’ont pas prévu de réellement changer leurs habitudes.

Je n'ai pas compris quelles directives étaient annoncées, c'était plutôt contradictoire.
Des usagers qui ne comprennent pas (Par Marine Henriot) 29/11/2015 - par RFI Écouter

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.