GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Les musulmans de France unis contre le terrorisme

    media «Les musulmans en deuil», indique une banderole sur les grilles de la mosquée de Reims après la prière du vendredi, le 27 novembre 2015 AFP PHOTO / FRANCOIS NASCIMBENI

    Rarement l'islam de France n'a montré un visage aussi uni. Après les attentats du 13 novembre, le CFCM, le Conseil français du culte musulman, a voulu organiser une réunion unitaire. Il a invité les autres organisations musulmanes et la plupart ont répondu à cet appel. Les représentants des différents courants de l'islam de France se sont retrouvés, ce dimanche, à l'Institut du monde arabe à Paris. Quatre heures de débats pour condamner fermement les récents attentats, mais surtout tenter de trouver une réponse au terrorisme.

    Les musulmans de France se sont unis dimanche 29 novembre à l'Institut du monde arabe à Paris pour dire leur rejet du terrorisme, un message porté par des imams de différentes tendances, différentes mosquées, comme Khaled Larbi de la Grande mosquée de Paris : « Alors que dans ma religion, le bien-aimé Mohammed m'a appris à ne pas tuer, même pas une fourmi, qui a donné l'autorisation à telle ou telle personne de tuer une personne en face qui écoutait de la musique ? Qui a donné cette autorisation ? Cette dérogation ? »

    Deux séries d'attentats ont été commis au nom de l'islam en moins d'un an et des jeunes musulmans rejoignent par centaines la Syrie. « Nous sommes à un moment historique, nous sommes là à un tournant décisif. Et les musulmans de France sont déterminés à être au rendez-vous », martèle le président du Conseil français du culte musulman, Anouar Kbibech.

    Premier geste : un manifeste citoyen des musulmans de France a été adopté. Les organisations y lancent un appel aux membres de leur communauté. Abdelaziz Gnabali est imam à la mosquée de l'Ile-Saint-Denis : « Les premiers responsables sont les parents. Il faut éduquer nos enfants. Personne ne peut éduquer vos enfants à votre place. » Quant aux imams, eux aussi ont leur part de responsabilité. Le manifeste les enjoint à prêcher un islam qui allie foie et respect des valeurs de la société française.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.