GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 10 Décembre
Dimanche 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Chantage à la sextape: Benzema entre défense et contre-attaque

    media Karim Benzema, le joueur de l'équipe de France, à Clairefontaine, le 7 octobre 2015. REUTERS/Charles Platiau

    Interrogé par la chaîne de télévision TF1, Karim Benzema a nié avoir voulu faire chanter un autre footballeur français, Mathieu Valbuena, avec une sextape. L’attaquant des Bleus, mis en examen dans ce scandale, espère retrouver l’équipe de France et gagner l’Euro 2016 cet été.

    Karim Benzema a laissé son éternel petit sourire à la maison, ce 2 décembre 2015. L’attaquant de l’équipe de France fait face à une caméra de la chaîne de télévision TF1. Mais ce n’est pas pour parler de football.

    Le joueur du Real Madrid est mis en examen depuis début novembre pour complicité dans une histoire de chantage à la sextape envers Mathieu Valbuena. Une affaire qui s’est progressivement transformée depuis un mois en tempête judiciaire, médiatique et politique. « Je ne suis pas coupable, lance le footballeur. Je ne comprends même pas pourquoi j'ai été en garde en vue (début novembre). »

    Valbuena « s'est fait retourner le cerveau »

    Lors d’un rassemblement de l’équipe de France, le 6 octobre, Karim Benzema avait insisté pour que Mathieu Valbuena rentre en contact avec un proche, Karim Zenati. Celui-ci était censé faire le lien avec des maîtres-chanteurs qui affirment détenir une vidéo intime de Valbuena et sa compagne. « Le jour même, on n'a pas parlé d'argent et ça, il peut le dire », se défend aujourd'hui Benzema.

    Mathieu Valbuena avait contre-attaqué dans une interview accordée au journal Le Monde. Celui-ci estimait avoir été « indirectement » incité à payer par Benzema. « Au départ, je ne pense pas qu'il pense ça, estime Benzema. Après, il s'est fait retourner le cerveau avec toutes les interviews, tout ce qu'on a monté en place, donc c'est facile ».

    Les insultes, « ça sort comme ça »

    Mathieu Valbuena a été particulièrement blessé lorsqu'il a pris connaissance, auprès de la justice, de discussions téléphoniques le concernant, entre Karim Zenati et Karim Benzema. Ce dernier y parle pêle-mêle de « tarlouze » et de maîtres-chanteurs qui vont  « pisser » sur le milieu de terrain...

    Là, Karim Benzema se montre moins offensif : « Au téléphone, on déconne, on fait les acteurs un peu, on rigole parfois sur des trucs qui peuvent être graves, assure-t-il. Nous, on le prend pas grave. Un mot comme ça, tous les joueurs peuvent le comprendre. Dans un vestiaire, on ne parle pas "mon cher, etc", on se dit pas mal de choses, c'est pas réfléchi. Ça sort comme ça... »

    Passe d'armes politicienne au sujet de Benzema

    Le scandale a pris une tournure politicienne. Le Premier ministre Manuel Valls a estimé que Karim Benzema, qui a bafoué son devoir d'exemplarité, ne doit plus être rappelé en équipe de France et ne doit pas participer au Championnat d'Europe des nations (Euro 2016). L'ex-président de la République, Nicolas Sarkozy, a critiqué sur Europe 1 la prise de position de Manuel Valls, qui « se pose en statue de l'exemplarité ».

    « C'est de l'acharnement, il n'y a rien d'autre à rajouter, commente Benzema. Là on m'accuse, on me traine dans la boue dans tous les sens comme si j'étais un criminel. Ce sont des choses horribles ».

    Karim Benzema risque jusqu'à 7 ans de prison ferme et 100 000 euros d'amende s'il est reconnu coupable. « J'espère que ça va bien se terminer, conclut l’avant-centre, l'air grave. Qu'on va tous être bien, que ce soit Mathieu, moi, mon ami, Et voilà et qu'on retourne tous en Equipe de France pour gagner cet Euro 2016 ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.