GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: trois mosquées fermées pour «motif de radicalisation»

    media Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, a annoncé que trois mosquées avaient été fermées dans le cadre de l’état d’urgence. REUTERS/Regis Duvignau

    C'est une première en France. Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, a annoncé que trois mosquées avaient été fermées dans le cadre de l’état d’urgence. Les mosquées radicales sont dans la ligne de mire du gouvernement français depuis les attentats du 13 novembre.

    Faisant le point ce mercredi sur l'état d'urgence en vigueur en France depuis les attentats de Paris, le ministre de l'Intérieur a précisé que « des opérations sont menées contre les prêcheurs de haine, imams autoproclamés ». Bernard Cazeneuve, a annoncé la fermeture d'une troisième mosquée, à Lagny-sur-Marne, en région parisienne. Deux mosquées ont été fermées la semaine dernière à Lyon et à Gennevilliers, en région parisienne également.

    « Une importante opération de police menée ce mercredi matin vers 5h30 a permis la perquisition et la fermeture de la mosquée de Lagny-sur-Marne », a annoncé le ministre. Les perquisitions « ont conduit à la notification de 22 interdictions de sortie du territoire », « à neuf mesures d'assignation à résidence d'individus radicalisés ». Ainsi qu'à la saisie d'un revolver 9 mm « chez un individu qui a été aussitôt placé en garde à vue ».

    En outre, ont été découverts « une école coranique non déclarée, un disque dur dissimulé, divers documents sur le jihad et une assurance-vie souscrite en 2012 », a ajouté le ministre.

    En France, aucun gouvernement n'avait auparavant pris de telles mesures de fermeture de mosquées pour « motif de radicalisation ». Leur fermeture est prévue jusqu’à la fin de l’état d’urgence au moins, a indiqué le ministre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.