GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: Bernard Tapie devra rembourser 404 millions d'euros à l'Etat

    media Bernard Tapie lors d'une conférence de presse le 12 mars 2014 à La Provence, journal régional du sud de la France dont il est le propriétaire. AFP PHOTO / FRANCK PENNANT

    Plus de 400 millions d'euros, c'est la somme que Bernard Tapie et les liquidateurs judiciaires de ses sociétés vont devoir rembourser à l'Etat français. La décision a été rendue ce jeudi 3 décembre par la Cour d'appel de Paris dans l'affaire qui opposait Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais autour de la vente d'Adidas, dans les années 1990.

    404 623 082,54 euros. Tel est précisément le montant demandé à Bernard Tapie, à son épouse et aux liquidateurs judiciaires des sociétés du groupe Tapie dans le litige qui les opposait au Crédit Lyonnais.

    Dans son jugement, la Cour d'appel de Paris affirme que l'homme d'affaires n'a pas été trahi par la banque en 1992 lorsqu'elle avait opéré pour lui la vente d'Adidas. Selon les juges, la société d’équipements sportifs valait bien un peu plus de deux milliards de francs au moment où l'ancien ministre, ancien propriétaire de l'Olympique de Marseille et actuel patron du journal La Provence l'avait revendue pour éponger ses dettes.

    La décision de 2008 rendue par un tribunal arbitral privé d'accorder 400 millions d'euros de dommages et intérêts à l'homme d'affaires a donc été à nouveau invalidée. Une décision entachée d'un soupçon de fraude et qui vaut d'ailleurs à Bernard Tapie et à cinq autres personnes d'être mises en examen sur le plan pénal.

    Outre ces quelque 404 millions, Bernard Tapie devra rembourser les intérêts qui courent depuis 2008 ainsi que les frais de justice. L'avocat de Bernard Tapie juge cette décision « invraissemblable ». « C'est un déni de justice pur et simple », affirme maître Emmanuel Gaillard, qui assure étudier « toutes les voies de droit disponibles afin que la justice dans cette affaire, enfin, prévale ».

    Maigre consolation pour l'homme d'affaires : la Cour d'appel lui reconnait un dommage moral pour lequel elle lui accorde un euro symbolique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.