COP21: pour sauver la planète, les religions s’invitent au Bourget - France - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

COP21: pour sauver la planète, les religions s’invitent au Bourget

media Pour combattre les dérèglements climatiques, à la COP21, on prie aussi. GettyImages

Pour combattre les dérèglements climatiques actuels et futurs, au Bourget, on négocie, on prie aussi. Ce rassemblement est, en quelque sorte, la COP de toutes les religions. Reportage.

Avec notre envoyé spécial au Bourget, Stéphane Lagarde

Une méditation de moines bouddhistes venus d’Asie, suivie par une procession de protestants new-yorkais, décidément, les couloirs de la COP21 sont très œcuméniques. « Nous chantons pour la planète tous les jours à midi, raconte Lynnaya Main, porte-parole de l’église épiscopale américaine. Nous prions pour les réconciliations entre l’humanité et la planète. Bien sûr, nous faisons notre propre plaidoirie auprès des négociateurs. » Un plaidoyer pour que les négociateurs aboutissent donc à un accord.

Dans les espaces détentes du Bourget, les religions se succèdent. Une soutane sous l’anorak, Sok Il-oung, alias père Joseph, est venu de Séoul avec une délégation catholique franciscaine. « Nous organisons une méditation tous les jours dans cette espace. Nous prions pour les victimes des changements climatiques, nous prions pour la paix et l’environnement », explique-t-il.

Des pèlerinages climatiques

Une prière pour l’environnement, c'est ce que fait Harlem Thair, qui milite pour une ONG marocaine. Le plus important, dit-elle, c’est l’éducation. Et puis, témoigne-t-elle, « notre prophète nous a dit, parmi les choses les plus importantes, c’est la "nadhafa", c’est la propreté. C’est un pilier qui est très important ». Respect de l’environnement et Coran vont ainsi de paire.

De leurs côtés, catholiques et protestants ont organisé plusieurs pèlerinages climatiques jusqu’à Paris depuis l’Italie, la Norvège, le Danemark, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.