GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Faux passeports: Cazeneuve demande plus de vigilance à Bruxelles

    media Bernard Cazeneuve demande à la Grèce et à l'Italie de systématiquement interroger les fichiers internationaux de sécurité. REUTERS/Regis Duvignau

    Plusieurs des terroristes qui ont attaqué Paris le 13 novembre, sont arrivés en France après être passés parmi les migrants sur la route des Balkans, avec de faux papiers d’identité. Bernard Cazeneuve se dit ainsi inquiet du trafic de  faux passeports. Le ministre français de l’Intérieur a demandé à Bruxelles d’améliorer leur détection aux frontières extérieures de l’Union européenne (UE), notamment en Grèce et en Italie.

    C'est une demande pressante du ministre de l'Intérieur. Bernard Cazeneuve fait état de circulation avérée de nombreux passeports vierges, volés dans les administrations de certains territoires désormais contrôlés par le groupe Etat islamique. Il y a également des cas de passeports de personnes décédées. Ainsi les faux documents syriens et irakiens sont de plus en plus répandus.

    « Pour falsifier les passeports européens, les passeports français, anglais, allemands, aujourd’hui c’est très compliqué, explique le journaliste Arthur Frayer-Laleix, auteur du livre Dans la peau d'un migrant. On a des passeports biométriques qui sont très bien faits, très durs à imiter. Par contre, les passeports des pays d’origine, que ce soit la Syrie, l‘Afghanistan, c’est plus simple. Sur les passeports afghans, on voit par exemple que les noms sont encore écrits à la main. C’est plus facile à faire, avec un simple film plastique dessus. Ce qu’on observe aussi, c’est que maintenant certaines personnes essaient davantage de falsifier de fausses pièces justificatives pour obtenir l’asile, que de falsifier des passeports européens directement. »

    Interroger les fichiers internationaux

    Alors comment contrôler ces passeports falsifiés ? Bernard Cazeneuve demande à la Grèce et à l'Italie de systématiquement interroger les fichiers internationaux de sécurité. Et notamment la base STLD d'Interpol, système qui recense tous les documents d'identité volés ou perdus. Un intense trafic de ces passeports se serait d’ailleurs développé en Turquie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.