GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Des associations mobilisées contre la pauvreté des jeunes en France

    media Trente-quatre associations réclament à l'exécutif d'accorder le revenu de solidarité active (RSA) aux moins de 25 ans. AFP

    A l’occasion du 31 décembre et des vœux que le président de la République a adressé à la nation, le Collectif des 34 associations d’aide aux personnes très modestes ou démunies a lancé un cri d’alarme. La pauvreté s’enracine et s’étend en France, notamment celle des jeunes, et les réponses des pouvoirs publics sont largement insuffisantes.

    Près de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté en France. Cinq millions et demi sont inscrites au Pôle emploi et 3,8 millions sont mal logées

    Parmi toutes ces personnes en grande souffrance, les jeunes sont de plus en plus nombreux, comme le souligne Christophe Robert, l’un des porte-parole du Collectif des associations unies : « Ce sont les jeunes qui sont le plus touchés par ces phénomènes d’exclusion pour plein de raisons. D’abord, ce sont ceux qui rentrent sur le marché du travail avec le moins de ressources, contrat à durée déterminée, périodes d’intérim, temps partiel contraint. En gros, on a 700, 800, 900 euros par mois. Évidemment, on ne peut pas se loger dans ces conditions-là. C’est eux qui frappent de manière surreprésentée à la porte des centres d’hébergement, surreprésentés aussi à la rue, surreprésentés finalement dans toutes les situations d’exclusion. Je pense notamment aux quartiers populaires où vous avez 40 à 60 % des jeunes au chômage. Et ça c’est extrêmement périlleux pour notre société parce que, ce qu’on ne fait pas aujourd’hui peut amputer durablement l’avenir de ces jeunes ».

    Le Collectif des associations unies souhaite rappeler à François Hollande qu’il avait fait de la jeunesse l’un des principaux enjeux de son quinquennat et réclame le revenu de solidarité active (RSA) aux moins de 25 ans. Les associations demandent aussi la revalorisation des aides personnalisées au logement (APL) pour les jeunes, l'élargissement de la garantie jeunes (qui offre à des 18-25 ans un accompagnement renforcé vers l'emploi et une allocation mensuelle), ainsi que la construction de davantage de logements, et notamment de logements sociaux. Le collectif demande de manière plus globale au chef de l'Etat de remettre la question sociale au centre de son action politique et exige un état d'urgence social pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion en 2016.

    Lire aussi

    → En Belgique, de plus en plus de jeunes SDF, un article de la RTBF

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.