GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le voeu d'«unité nationale» de Hollande aux communautés religieuses

    media Des délégations des différentes autorités religieuses se sont rendues à l'Elysée pour les voeux annuels du président Hollande, le 5 janvier 2016. KENZO TRIBOUILLARD / AFP

    François Hollande poursuit sa traditionnelle période des vœux présidentiels. Après le gouvernement lundi 4 janvier, le président français s'est adressé au Conseil constitutionnel mardi, puis aux autorités religieuses, dans un contexte difficile après une année marquée par les attentats en France.

    Une heure d'entretien et un message commun : celui de l'unité nationale. Un an après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, François Hollande a exprimé sa gratitude envers les autorités religieuses « pour ce que vous faites pour dissuader tous ceux qui veulent entretenir un message de haine. Si nous voulons écarter les surenchères, les amalgames, les stigmatisations qui peuvent produire des discriminations, nous devons rappeler à chaque fois que la religion est un message de paix. »

    Un discours salué unanimement par les responsables des cultes chrétien, juif et musulman, qui s'engagent à nouveau derrière le message d'unité et reprennent le terme à l'unisson.

    « Rejet du terrorisme et du jihadisme »

    « Nous avons appelé l’ensemble des mosquées de France à ouvrir leur porte le samedi 9 et le dimanche 10 janvier pour commémorer justement cet esprit du 11-Janvier, cet esprit de concorde nationale et notre engagement à tous de renforcer cette cohésion nationale », a indiqué Anouar Kbibeche, président du Conseil français du culte musulman (CFCM).

    Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris garantit : « L’unité nationale est aujourd’hui tout à fait à l’honneur et le souci prédominant de tous les fidèles. En ce qui concerne les musulmans, il y aura des manifestations qui vont marquer leur attachement aux valeurs de la République, le rejet du terrorisme et le rejet du jihadisme, et cela d’une manière tout à fait conforme à leur attachement républicain et conforme à leur attachement à leur propre religion, qui est une religion de paix, une religion de solidarité et une religion véritablement d’union et d’unité nationale. »

    Joël Mergui, le président du Consistoire israélite appelle, lui aussi, à l'unité nationale : « L’enseignement qu’on doit avoir pour 2016, c’est de se dire [que] quel que soit ce qui se passe dans le monde, il ne faut pas attendre d’être soi-même touché pour devenir solidaire. »

    Le cardinal André Vingt-Trois et le pasteur François Clavairoly représentaient les cultes catholiques et protestants.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.