GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Mai
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: acquittement d'un policier jugé pour la mort d'un braqueur

    media Amal Bentounsi, la soeur de la victime, s'est indignée de la décision de la Cour d'assises, qui a acquitté le policier Damien Saboundjian. MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

    Damien Saboundjian a été acquitté. Ce policier avait tué un braqueur en cavale d'une balle dans le dos. C'était le 21 avril 2012 en banlieue parisienne. La Cour d'assises de Bobigny a considéré que le policier avait agi en état de légitime défense. Un verdict qui a provoqué la colère des soutiens de la famille de la victime.

    Damien Saboundjian acquitté. Trois mot qui font s'embraser l'assistance. Les insultes fusent à l'encontre des policiers venus soutenir leur collègue. A l'annonce du verdict, l'accusé se précipite derrière les vitres protectrices de la Cour d'assises.

    De l'autre côté, Amal Bentounsi, la sœur de la victime, déplore cette décision. « Je crois qu’aujourd’hui la France elle est tout simplement pas prête à condamner sa police, même quand elle assassine », s’indigne-t-elle.

    « Là, le message c’est quoi : c’est "vous voulez commettre des crimes en toute impunité, vous êtes violents, arrogants, méprisants, ne respectez pas le code de la déontologie, nos syndicats policiers sont là pour vous protéger, pour vous soutenir et la justice elle est là pour vous acquitter". Le message c’est ça », estime-t-elle.

    C'est donc la légitime défense qui a été retenu par la Cour alors que l'avocat général avait requis cinq ans de prison avec sursis. L'acquittement est un verdict normal, selon l'avocat du gardien de la paix, maître Daniel Merchat. « Damien Saboundjian a tiré en état de légitime défense. Et il est légitime qu’il soit acquitté », avance-t-il. La famille de la victime a annoncé qu'elle ferait appel de ce verdict.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.