GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Japon prévoit un budget record de 46 milliards de dollars pour renforcer sa défense antimissile contre la menace nord-coréenne (Nikkei)
    • Inde: Rahul Gandhi devient le président du parti du Congrès (opposition)
    France

    Le préfet Alain Gardère mis en examen pour corruption passive

    media Alain Gardère travaillait dans un organisme chargé de délivrer les agréments des entreprises de sécurité privée. AFP / GERARD JULIEN

    Le préfet Alain Gardère, poursuivi pour corruption passive, a été mis en examen ce jeudi 21 janvier. Il perd également le droit d'exercer toute fonction liée au secteur public.

    A 59 ans, la carrière publique d'Alain Gardère est terminée. Ce désormais ex-grand fonctionnaire, proche de la droite, travaillait jusque-là dans un organisme chargé de délivrer les agréments des entreprises de sécurité privée.

    C'est l'existence d'un système d'échange de bons procédés qui a conduit à sa chute.
    Depuis l'ouverture d'une information judiciaire en septembre dernier, les enquêteurs de la police des polices s'intéressaient en effet à tous les petits services qu'Alain Gardère avait pu rendre grâce à sa position. En contrepartie de ces coups de main, il ne payait pas au restaurant, partait en vacances gratuitement. Des petites sommes certes, mais qui mises bout à bout commençaient à représenter un certain montant.

    Avec son placement en garde à vue il y a deux jours, l'étau se resserrait autour de lui. Alain Gardère est donc désormais mis en examen pour prise illégale d'intérêt, corruption passive, recel d'abus de biens sociaux et détournement de fonds publics. Une mise en examen à laquelle s'ajoute un placement sous contrôle judiciaire et une interdiction d'exercer tout emploi dans la fonction publique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.