GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 30 Novembre
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Enseignants, avions, taxis: jour de grève en France

    media Les chauffeurs de taxi grévistes bloquent les accès à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ce 26 janvier. REUTERS/Jacky Naegelen

    En France, les 5,6 millions d'agents de la fonction publique sont appelés à faire grève, mardi 25 janvier, pour protester contre le gel des rémunérations et obtenir des augmentations salariales. Egalement en grève : les chauffeurs de taxi. Ils protestent dès l'aube contre la concurrence jugée déloyale des VTC, les véhicules de tourisme avec chauffeur.

    Des perturbations sont à attendre dans les services publics et en prévision de l'appel à la grève lancé chez les contrôleurs aériens, les compagnies aériennes sont invitées à annuler préventivement 20% de leurs vols.

    Les syndicats CGT, FO et Solidaires représentant les fonctionnaires de l'Etat, des collectivités locales et des hôpitaux, protestent contre le gel du point d'indice depuis 2010 qui, ajouté à l'augmentation des cotisations retraite, aurait entrainé une baisse de 8% du pouvoir d'achat.

    Sans exclure totalement un geste en faveur des rémunérations, Marylise Lebranchu, la ministre de la Fonction publique, a déjà prévenu qu'il ne serait en aucun cas à la hauteur des revendications. Les syndicats réclament une augmentation en 2016 et des mesures de rattrapage depuis 2010.

    Le gouvernement a lancé cette année une révision complète des catégories salariales de la fonction publique, intégrant notamment les primes dans les salaires. Cela représente un coût supplémentaire de 5 milliards d'euros d'ici 2020 pour les finances publiques.

    Les taxis « au bord du gouffre »

    Les chauffeurs de taxi sont eux aussi appelés à manifester dans toute la France pour protester contre les « dérives » du secteur des VTC. Ce mardi 26 janvier au matin, les chauffeurs bloquaient toute la porte Maillot où ils ont fait brûler des pneus. Il y avait énormément de cris et de coups de klaxons ; les grévistes sont descendus en masse à pied sur le périphérique parisien pour interrompre la circulation, nous dit notre envoyée spéciale sur place, Ariane Gaffuri. D'autres actions sont en cours autour des aéroports parisiens.

    Les taxis sont furieux contre les VTC et surtout contre l’américain Uber qui ne respecte pas la loi. Ils leur reprochent - entre autres - de faire de la maraude électronique, c’est-à-dire de circuler à la recherche d’un client repéré sur smartphone ou de l’accoster aux aéroports, ce qui est interdit. Les VTC cassent les prix. Ils se sont multipliés en six ans d’existence, raflant une part importante de la clientèle des taxis qui sont une profession très règlementée, une profession, selon eux, désormais « en danger de mort ».

    Et cette inquiétude est partagée par d’autres taxis européens venus d’Italie, d’Espagne, de la Grande-Bretagne. Les syndicats les plus virulents demandent l’interdiction des VTC, l’intersyndicale, plus modérée, réclame l’application de la loi Thévenoud. Et sans un geste fort du gouvernement aujourd’hui, la grève va continuer et même se durcir.

    Aziz, Georges et Méli sont grévistes. Leur revendication : que la loi Thévenoud d'octobre 2014, qui protège la profession de taxi, soit appliquée. «J'ai acheté ma plaque de taxi 220.000 euros en ayant confiance à la loi Thévenoud [...] on s'est rendu compte quelques mois plus tard que la loi n'était pas appliquée. Aujourd'hui le métier de taxi, plus personne ne veut le faire. C'est devenu le métier des idiots, en fait.
    Les chauffeurs de taxis à nouveau sur le pied de guerre dans les grandes villes françaises 25/01/2016 - par Ariane Gaffuri Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.