GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Jacqueline Sauvage: Hollande s’accorde «le temps de la réflexion»

    media Un appel a été lancé pour que François Hollande gracie Jacqueline Sauvage. Il a récolté à ce jour plus de 400000 signatures. REUTERS/Regis Duvignau

    François Hollande a reçu ce vendredi 29 janvier la famille de Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son mari violent. Suite à la demande de grâce déposée par ses proches, des voix se sont élevées pour demander au chef de l’Etat de gracier Jacqueline Sauvage qui a enduré 47 ans de violence conjugale.

    Jacqueline Sauvage va-t-elle bénéficier d’une grâce présidentielle ? Lors de son entretien ce vendredi avec ses trois filles et ses deux avocates, le président François Hollande a dit vouloir se donner « le temps de la réflexion ».

    Pourtant, à la sortie de l’Elysée, elles se sont montrées satisfaites de leur rencontre avec le chef de l’Etat. « Il est président de la République, il a un rôle à tenir, il a des responsabilités, il ne peut pas prendre des décisions à la légère. Je sais que cet homme a d’autres choses auxquelles penser, mais il a été à l’écoute. Ça nous a étonnées toutes les trois. L’échange qu’on a pu avoir avec lui était vraiment sincère », a confié Sylvie Marot, une des filles de Jacqueline Sauvage.

    Depuis quelques semaines, la mobilisation autour de cette sexagénaire a pris de l'ampleur. Des associations féministes, des personnalités artistiques et politiques de tout bord ont manifesté leur soutien en demandant à François Hollande de lui accorder la grâce présidentielle. Un appel a été lancé dans ce sens sur la plateforme change.org. Ce vendredi soir, il avait déjà récolté plus de 400 000 signatures.

    Agée de 68 ans, Jacqueline Sauvage a été condamnée en appel en décembre dernier à dix ans de prison. En septembre 2012, au lendemain du suicide de son fils, elle avait tué son mari de trois coups de fusil dans le dos après qu’il lui avait fait subir pendant 47 ans des violences, notamment sexuelles, dont ses quatre enfants avaient également été victimes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.