GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 30 Septembre
Samedi 1 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Thomas Fabius mis en examen pour faux et usage de faux

    media Thomas Fabius, ici en 2011 au tribunal de grande instance de Paris. AFP PHOTO BERTRAND GUAY

    Thomas Fabius, le fils du ministre français des Affaires étrangères, a été mis en examen pour faux et usage de faux vendredi 29 janvier. Les juges lui reprochent des faits en lien avec sa passion pour les jeux d'argent.

    Voilà bientôt cinq ans que la justice s’intéresse à Thomas Fabius. Depuis 2011, lorsque la Société Générale porte plainte contre lui. Le jeune homme est soupçonné d'avoir écrit un faux courriel en vue d'obtenir un crédit dans un grand casino de Marrakech. Car Thomas Fabius, 34 ans, est un véritable accro à la roulette. Et bon joueur qui plus est.

    Mais au cours de leurs investigations, les enquêteurs s’étonnent de son train de vie. Les conditions d'acquisitions en 2012 d'un luxueux appartement parisien pour 7 millions d'euros alertent Tracfin, le gendarme français des transactions financières. L'organisme signale ainsi un virement suspect de 8,5 millions d’euros sur ses comptes bancaires. Un pactole empoché en à peine un an.

    Outre-Atlantique aussi, Thomas Fabius est dans le collimateur de la justice. Il est sous le coup d'un mandat d'arrêt depuis octobre dernier pour une dette de jeu. Le fils du ministre des Affaires étrangères aurait signé à Las Vegas une série de chèques en bois pour plus de 3 millions d'euros.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.