GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Bande dessinée: Richard McGuire remporte le Fauve d’or d’Angoulême

    media Détail de la bande dessinée « Ici », de Richard McGuire, Fauve d’or 2016 du Festival d’Angoulême. Richard Mcguire

    C’est le plus prestigieux prix du plus important rendez-vous de la bande dessinée en Europe. Au 43e Festival d’Angoulême, l’Américain Richard McGuire a remporté le Fauve d'or. Son roman graphique « Ici », un album de 300 pages qui dynamite les codes classiques de la BD, raconte l'histoire d'un lieu, vu d'un même angle, et celle des êtres qui l'ont habité à travers les siècles.

    Avec Ici, Richard McGuire réussit un ouvrage hors norme, novateur et ambitieux : raconter le passage du temps, 800 000 ans, dans un même lieu, en l’occurrence son appartement du New Jersey. Une expérience de lecture totalement inouïe pour le président du jury du festival d’Angoulême, Antonin Baudry :

    « C’est comme si on revenait aux origines de la bande dessinée en se demandant, voilà, je prends les images et les textes et qu’est-ce que je peux faire avec ? C’est un livre universel, irracontable. C’est justement cela qui est génial, parce que rien d’autres qu’une bande dessinée aurait pu faire ça. »

    Richard McGuire, un grand Monsieur

    La maison d’édition Gallimard BD exulte le Fauve d’or. C’est l’assurance de bonnes ventes pour cet ouvrage ambitieux. L’éditeur Thierry Laroche est surtout content pour Richard McGuire, un graphiste de 58 ans. « C’est un grand Monsieur d’une grande classe. Un artiste complet, à la fois musicien fréquentant Keith Haring et Basquiat, un auteur de livre d’enfant, un designer et il a fait des films. Donc je suis vraiment ravi pour lui. C’est une récompense pour l’œuvre d’une vie. »

    Une œuvre atypique, promesse de lecture poétique, qui s’est déjà vendue à près de 10 000 exemplaires en un an. Grâce à ce Fauve d’or, Ici sera en bonne place dans toutes les librairies.

    ► Lire aussi : « Ici », la noblesse du neuvième art
    ► Lire aussi : BD : Hermann Huppen décroche le Grand prix d’Angoulême

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.