GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Lundi 30 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 1 Juin
Jeudi 2 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Football: l'équipe de France a battu celle du Cameroun 3-2 en match de préparation
    France

    A Strasbourg, le couple Hollande-Merkel dîne et se rassure

    media François Hollande, Angela Merkel et Martin Schulz réunis pour un dîner informel à Strasbourg, le 7 février 2016. REUTERS/Frederick Florin/Pool

    La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande sont sur une « ligne commune » et affirment une concordance de vues, aussi bien sur la crise des réfugiés que sur la question du risque de «Brexit». Les deux dirigeants ont échangé sur les principaux sujets de préoccupation, lors d'un dîner informel dimanche soir à Strasbourg, à l'issue duquel ils n'ont pas souhaité s'exprimer. Une initiative du président du Parlement européen Martin Schulz, qui souhaite ainsi rappeler que le couple franco-allemand reste moteur en Europe.

    Avec notre correspondante à Strasbourg,  Anja Vogel

    Une ligne commune, des préoccupations partagées et des discussions dans un climat chaleureux : « C'était très bien, l'ambiance était très à l'aise, très décontractée. Mais c'était très intense et très amical », témoigne Martin Schulz, président du Parlement européen, qui a pris part au repas. Le couple franco-allemand affiche sa bonne entente et se dit déterminer à défendre Schengen et les frontières de l'Union européenne, tout en la protégeant.

    Sur la crise des réfugiés, le plan d'action de la commission qui est sur la table depuis des mois, Angela Merkel et François Hollande promettent d'en faire enfin une priorité. Il doit permettre d'accélérer l'enregistrement et les procédures d'expulsions en aidant la Grèce à mieux contrôler ses frontières et la Turquie à garder chez elle les migrants. Après le dîner, Angela Merkel a d'ailleurs immédiatement pris l'avion pour Ankara.

    Convergence de vues également sur le Royaume-Uni. Les deux dirigeants soutiennent le projet d'accord négocié par le président du Conseil européen Donald Tusk et qualifié d'équitable par Bruxelles, excluant toute nouvelle concession ou demande. C'est là l'autre projet phare du prochain sommet européen dans dix jours.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.