GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Barack Obama: «Nous mènerons Hillary à la victoire»
    France

    Alain Juppé prend le large dans les sondages

    media Donné en tête à la primaire, Alain Juppé serait aussi le seul candidat à devancer Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2017. AFP / Dominique Faget

    Une enquête publiée ce mardi 9 février et réalisée auprès de 20 000 personnes place Alain Juppé comme grand favori de la primaire de la droite et du centre. Toujours selon cette étude, Alain Juppé est le seul candidat à droite à devancer Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle.

    Où s’arrêtera Alain Juppé ? D’enquête en sondage, le maire de Bordeaux ne cesse de creuser l’écart avec ses adversaires pour la primaire.

    L’enquête Ipsos-Steria pour le Centre de recherche politique de Sciences Po (Cevipof) et Le Monde, publiée ce mardi, le confirme : Alain Juppé devance cette fois-ci Nicolas Sarkozy de 12 points avec 44 % d’intentions de vote. Bruno Le Maire et François Fillon apparaissent eux très nettement distancés. Alain Juppé est certes devancé de 5 points par Nicolas Sarkozy chez les sympathisants Républicains, mais il fait largement la course en tête auprès de l’électorat centriste, qu’il soit UDI ou MoDem.

    Autre bonne nouvelle pour le maire de Bordeaux, il est dans cette enquête le seul candidat de droite à devancer Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle. Avec 31 % d’intentions de vote, il compte 6 points d’avance sur la présidente du Front national et 13 sur François Hollande. Marine Le Pen serait, elle, en pole position avec n’importe quel autre candidat de droite face à elle, que ce soit Nicolas Sarkozy ou François Fillon. Cette enquête a été accueillie avec modestie par le clan Juppé. Il sait parfaitement qu’à neuf mois du scrutin, la partie est encore loin d’être gagnée.

    Un de proches du maire de Bordeaux se réjouit tout de même de ce bon sondage. « Ça nous permet de donner le tempo », confie-t-il. Et d’ajouter : grâce à ça, « on n’a pas besoin de multiplier les coups pour exister. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.