Réécouter
Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Ecouter Bobo-Dioulasso avec les enfants
Ecouter les villes du monde
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: des adolescents tués dans un accident de bus scolaire

    media Le minibus scolaire accidenté ce jeudi 11 février à Rochefort. XAVIER LEOTY / AFP

    Six adolescents sont morts ce jeudi 11 février à Rochefort, en Charente-Maritime, dans l'ouest de la France, dans l'accident d'un minibus scolaire.

    Le drame est survenu à 7h15, ce jeudi 11 février, dans une rue de Rochefort, une commune de 25 000 habitants de l'ouest de la France. Un car scolaire, qui venait de l'île d'Oléron et se dirigeait vers Surgères, a été heurté par un camion de chantier de 13 tonnes. « Selon les premières constatations, alors que les deux véhicules se croisaient sur la chaussée, le poids lourd a perdu un élément de sa remorque qui est venu percuter un côté du bus », a expliqué le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué.

    Le bilan est lourd. Six adolescents ont été tués, deux sont dans un état d'urgence relative et neuf autres personnes sont blessées. Pour l'instant, rien n’explique pourquoi ni comment cette ridelle s'est détachée.

    Le plan NoVi (pour nombreuses victimes) a été immédiatement déclenché par la préfecture de Charente-Maritime. Les ministres des Transports, de l'Intérieur et de l'Education nationale se rendent actuellement sur place, ainsi que le président du Conseil départemental et ancien ministre des Transports, Dominique Busserau.

    François Hollande, a fait part « de sa vive émotion » suite à cet accident. Il a indiqué dans un communiqué que « toute la lumière devra être faite sur les circonstances de ce drame ». Son Premier ministre, Manuel Valls, a lui réagi sur Twitter : « Peine et compassion après l'accident de car scolaire à Rochefort qui a pris 6 jeunes vies ».

    Mercredi, deux adolescents avaient déjà perdu la vie dans un accident similaire dans l'Est de la France.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.