GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Jean-Luc Mélenchon candidat pour la présidentielle de 2017

    media Jean-Luc Mélenchon arrive au palais de l'Elysée pour un dîner avec le président cubain Raul Castro, le 1er février 2016. AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

    Jean-Luc Mélenchon annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, mercredi 10 février, sur le plateau de TF1. Le porte-voix du Parti de gauche veut « incarner la France insoumise et fière de l'être ».

    Après les candidatures de Juppé, Fillon, Sarkozy et de Mme Le Pen, il faut passer à l'action, explique Jean-Luc Mélenchon. Confirmation plutôt que véritbale annonce, le cofondateur du Parti de gauche se lance donc à nouveau dans la bataille présidentielle, avec la volonté d'« incarner la France insoumise et fière de l'être ». Et pas question, confirme-t-il, de passer par une primaire ouverte à toute la gauche.

    Dénonçant une « monarchie présidentielle », Jean-Luc Mélenchon propose d'inventer un nouveau modèle de société et lance pour ce faire un appel pour un « nouveau mouvement citoyen », « sans affiliation avec un parti politique », précise-t-il. Avec le parti communiste français en 2012, il avait recueilli plus de 11% des voix au premier tour de la présidentielle.

    Jena-Luc Mélenchon déclare sa candidature sur TF1 11/02/2016 - par RFI Écouter

    Cette fois, il part donc seul et met les communistes devant le fait accompli. Cette annonce fragilise un peu plus l'alliance qu'il avait nouée avec les communistes ces dernières années. Elle « n'a été ni discutée ni décidée dans le cadre du Front de gauche », a regretté auprès de l'AFP le porte-parole du Parti communiste Olivier Dartigolles, assurant l'avoir « apprise en regardant TF1 ».

    Une candidature qui intervient alors que le président Hollande tente de mettre sur pied un gouvernement de combat pour 2017. Et alors qu'il est affaibli dans son camp par le débat sur la déchéance de nationalité, Jean-Luc Mélenchon n'entend toujours pas le ménager.

    Reste à savoir s'il parviendra sans le PCF à réunir les 500 parrainages de maires nécessaires pour pouvoir se présenter en 2017.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.