GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Aujourd'hui
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Les défis qui attendent Jean-Marc Ayrault

    media Jean-Marc Ayrault, successeur de Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères. Mai 2014. REUTERS/Stephane Mahe

    Deux ans après son remplacement par Manuel Valls, l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault fait son grand retour au gouvernement : il obtient le ministère des Affaires étrangères où il succède à Laurent Fabius. Les dossiers chauds sont nombreux à l'attendre

    La relance des négociations sur la Syrie est la première priorité. La diplomatie française, longtemps hostile au maintien de Bachar el-Assad au pouvoir, doit maintenant composer avec une donne modifiée sur le terrain par l'offensive russe. Les interlocuteurs de l'opposition syrienne agréés par la France sont de plus en plus affaiblis. Mais la France qui intervient aussi militairement en Syrie, entend conserver une voix forte sur ce dossier.

    Dans la même région, Paris conserve aussi une volonté d'agir pour la résolution du conflit israélo-palestinien. Laurent Fabius l'a annoncé avant son départ du Quai d'Orsay, la France espère rapidement engager une action pour provoquer une conférence internationale destinée à faire aboutir une solution à deux Etats. La nomination de Jean-Marc Ayrault devrait renforcer l'action du Quai d'Orsay dans le domaine européen.

    Elle ravit en tout cas Angela Merkel. Le nouveau ministre des Affaires étrangères est l'un des rares politiciens français qui parle et maitrise la langue allemande. Or l'Europe, qui fait face aux velléités sécessionnistes de la Grande-Bretagne, à la crise migratoire, et à une situation toujours incertaine en Ukraine, a plus que jamais besoin d'un solide moteur franco-allemand.

    Sur le continent africain enfin, le Quai d'Orsay ne devrait pas faire d'ombre au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, qui restera sans doute en première ligne à la manœuvre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.