GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Hollande sur France Inter, la parole d’un futur candidat?

    media Le président français, François Hollande, défend la réforme du Code du travail, le 19 février 2016. Reuters

    En France, François Hollande s’est exprimé sur la radio nationale France Inter lors d’une émission essentiellement consacrée aux dossiers internationaux : Brexit, migrants, avenir de l’Europe ou encore Syrie. Sur le plan intérieur, le président est néanmoins longuement revenu sur la réforme du travail, sur fond de campagne présidentielle à venir.

    « Ni de droite ni de gauche, mais pour l’intérêt général », a argué François Hollande pour qualifier la réforme du Code du travail. L’objectif est simple : tenter d’apaiser les socialistes et les syndicats, partagés entre démoralisation et colère.

    François Hollande détaille la réfome du Code du Travail Président de la République française 20/02/2016 Écouter

    Mais rien n’est encore joué. Dans les coulisses, un ministre reste fataliste et cite un exemple récent : le président a bien trouvé une majorité des trois cinquièmes sur la déchéance de nationalité, notamment une partie de socialistes, pour constitutionnaliser une partie du programme de l’extrême droite.

    François Hollande, candidat à la présidentielle ?

    Le président français lie toujours sa candidature à une baisse du chômage : « Je peux ne pas être candidat comme je peux être candidat. »

    Certains y voient une manière en creux de confirmer que les résultats sont encore loin. D’autres, une manière surtout de rappeler qu’à l’Elysée, c’est lui le maître du temps : François Hollande se déclarera (ou pas) lorsqu’il le souhaitera.

    L’une des stratégies évoquées : se déclarer tardivement pour ne pas laisser d’autres choix à son camp que sa candidature. En attendant, François Hollande teste sa rhétorique : « Entre ceux qui veulent tout défaire et ceux qui ne veulent rien faire, je veux bien faire. » Une petite phrase qui sonne comme un slogan de campagne présidentielle…

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.