GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Polynésie: Hollande attendu sur le dossier des dégâts du nucléaire

    media Le président Hollande a rencontré les habitants sur le marché de Papeete, le 22 février 2016. GREGORY BOISSY / AFP

    François Hollande poursuit sa tournée dans le Pacifique. Après une étape à Wallis-et-Futuna, le président français est arrivé en Polynésie française. François Hollande est très attendu sur un dossier en particulier, celui de l'indemnisation des victimes des essais nucléaires.

    Avec notre envoyé spécial à Papeete,  Florent Guignard

    François Hollande a quitté le marché couvert de Papeete après un bain de foule d’une bonne demi-heure entre les stands de fruits, de fleurs, les colliers de fleurs les selfies avec des Polynésiens, avec des phrases aussi définitives que « le monoï, c’est bon pour la peau ».

    Le président français va prononcer un discours attendu notamment sur l’indemnisation des victimes potentielles des essais nucléaires. C’est l’un des grands dossiers de ce déplacement.

    François Hollande, dimanche soir, à son arrivée à l’aéroport a déjà dit quelques mots : « Les réparations sont légitimes. Je sais ce que la France doit à la Polynésie. » Il y a eu une loi en 2010, peu appliquée. Seulement une vingtaine de dossiers d’indemnisation ont été pris en compte à cause de critères très restrictifs.

    Il y a les victimes des radiations, des cancers qui sont parfois difficiles à prouver d’ailleurs. Et puis il y a aussi les victimes économiques. La fin des essais nucléaires a eu un impact sur le développement et sur cela aussi François Hollande est attendu. Il promet de sanctuariser les aides pour accompagner, dit-il, la mutation qui aurait dû être engagée il y a 20 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.