GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    FN: Marine Le Pen touche à la fête de Jeanne d'Arc, son père s'insurge

    media Le traditionnel discours du leader du Front national, ici Marine Le Pen, devant la statue de Jeanne d'Arc à Paris, le 1er mai 2011. Getty/Franck Prevel

    C’est la fin d’une longue tradition au Front national. Le défilé du 1er-Mai dans les rues de Paris, en l’honneur de Jeanne d’Arc, va être abandonné. Il sera remplacé par un grand banquet, a expliqué le vice-président du FN Florian Philippot vendredi 4 mars 2016 sur la chaîne de télévision France 2. Un abandon mal vécu par le fondateur du parti, Jean-Marie Le Pen.

    Des militantes Femen qui, depuis un balcon, perturbent le discours de la présidente du parti ; Jean-Marie Le Pen, alors en rupture de ban, qui monte à la tribune sans y avoir été invité ; le dernier défilé du 1er mai avait laissé un goût amer au sein de l’état-major frontiste.

    « Nous avons été menacés directement par Daech »

    L’idée d’abandonner ce rendez-vous traditionnel a pris corps ces derniers mois, d’autant que la manifestation ne drainait plus autant de monde que par le passé. Mais si le Front national a décidé d’y mettre un terme, c’est avant tout pour des questions de sécurité, explique-t-on dans le parti.

    « Nous avons été menacés directement par Daech, et Marine Le Pen a considéré  qu'en conscience, elle ne pouvait pas faire courir un risque aux participants », explique le trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just.

    Le Front national entend tout de même continuer à se rassembler ce jour-là pour rendre hommage à Jeanne d’Arc. Marine Le Pen continuera de fleurir sa statue. Mais à la place du défilé, un grand banquet sera organisé. Un nouveau rendez-vous qui pourra accueillir jusqu’à 2 000 personnes.

    Jean-Marie Le Pen s'incrustant sur scène, le 1er mai dernier, au moment où sa fille devait prendre la parole à l'occasion de la fête de Jeanne d'Arc. REUTERS/Philippe Wojazer

    Jean-Marie Le Pen donne rendez-vous le 1er-Mai

    Pour Wallerand de Saint-Just, « c'est la fin d'une époque, mais c'est le début d'une autre ». L'évènement « a été un marqueur du Front national pendant pas mal d'années, Jeanne d'Arc restera un grand marqueur du Front national, et il y aura d'autres évènements », explique-t-il.

    L’abandon de ce défilé est en revanche mal vécu par Jean-Marie Le Pen, qui a fait part de sa « surprise » et de son « indignation ». « Il y a près de trente ans que le Front national défile le 1er-Mai en unissant à la fois l'image de la patrie et Jeanne d'Arc et celle du travail », a-t-il déclaré sur RTL, parlant d'une « rupture considérable ».

    En réaction, le fondateur du FN, écarté du parti depuis août dernier, a appelé « tous les gens qui n'ont pas peur de Daech, parce que c'est le prétexte qui est donné (...), à se retrouver devant la statue de Jeanne d'Arc ». « Et je m'adresserai d'ailleurs à ce moment-là à la foule des patriotes qui viendront, j'en suis sûr, répondre à mon appel », promet Jean-Marie Le Pen.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.