GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: Ayrault soutient Merkel sur les migrants

    media A l'Elysée, Jean-Marc Ayrault est remplacé par Manuel Valls au poste de Premier ministre, le 14 janvier 2013. REUTERS/Philippe Wojazer

    Le chef de la diplomatie française apporte son soutien à la chancelière allemande Angela Merkel, alors qu'il y a presque un mois, le Premier ministre français Manuel Valls avait critiqué la politique migratoire de l'Allemagne lors d'un déplacement à Munich.

    C’est l’ancien professeur d’Allemand qui parle, germaniste et germanophile, soucieux de resserrer les liens avec Berlin, où l'on est choqué qu’un Premier ministre français, Manuel Valls, soit venu en Allemagne pour critiquer son homologue, Angela Merkel.

    « Lorsqu'elle se fixe sur ce principe du droit d'asile, elle a à la fois moralement et politiquement raison, estime Jean-Marc Ayrault. Après, la situation de l'Allemagne et de la France n'est pas la même. Il y a un objectif commun : sauver Schengen. C'est aussi sauver le projet européen. Donc nous sommes à un moment difficile, inquiétant. Mais c'est là que l'on doit, les uns et les autres, être à la hauteur de l'histoire, faire preuve de lucidité et de courage. »

    Du baume au coeur du couple franco-allemand, moteur de l'Europe. Une courte déclaration à I-Télé, qui permet aussi à Jean-Marc Ayrault d’envoyer des messages politiques. A une partie de la gauche française, qui juge bien timorée la politique migratoire du gouvernement. Et puis à Manuel Valls, l’homme qui l’a chassé de Matignon, il y a presque deux ans. Manuel Valls recadré par Jean-Marc Ayrault, l’image est savoureuse.

    L’actuel Premier ministre, c’est vrai, n’a plus autant le vent en poupe : popularité en baisse, concurrence d’Emmanuel Macron sur le créneau de la « nouveauté », et sur la loi Travail mise au pas de sa méthode expéditive par François Hollande. Comme il le confiait malicieusement hier, c’est lui, président, qui lui a demandé de recevoir les organisations de jeunesse.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.