GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 3 Juillet
Lundi 4 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Goût de France/Good France: c’est la fête dans les assiettes!

    media Les 1700 chefs participants seront aux petits oignons avec leurs convives ce lundi. AFP / JEFF PACHOUD

    Pour la deuxième année consécutive, l’événement Goût de France/Good France va mettre en valeur la tradition culinaire française en France et à travers le monde. Quelque 1 700 chefs répartis sur les cinq continents et sélectionnés par un jury d’experts renommés vont servir un dîner gastronomique dans leur établissement.
     

    Encouragés par le succès de l’an dernier qui avait vu plus de 100 000 convives déguster un dîner français à l’occasion de la première édition de l’opération Goût de France/Good France dans 1 300 restaurants et 150 pays, les initiateurs du projet – le chef multi-étoilé Alain Ducasse et le ministère des Affaires étrangères (et du Développement international) - remettent le couvert. Cette fois-ci, ce sont 1 700 chefs français et étrangers qui vont relever le défi : servir ce lundi soir 21 mars un dîner de qualité en s’inspirant du savoir-faire français.

    Même si chaque chef pourra laisser libre court à son imagination, l’évènement comporte des figures imposées à savoir proposer un menu selon le séquençage suivant : apéritif et canapés, entrée, plat(s), fromages, dessert(s), le tout accompagné de vins et champagnes français. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une compétition, les quelque 1 700 maîtres queux participant à l’édition 2016 ont été dûment sélectionnés par un jury dont le président n’est autre qu’Alain Ducasse et dans lequel figurent une quinzaine des chefs parmi les plus réputés du monde (Paul Bocuse, Guy Savoy, Joël Robuchon, Thierry Marx, etc.).

    Trésor national, patrimoine mondial

    Loin d’être anodin, ce type d’évènement, dont France Médias Monde est partenaire, entre dans une stratégie globale encouragée par le Quai d’Orsay qui veut mettre en avant le tourisme en général (7,5% du PIB de la France) et la gastronomie française en particulier, elle qui constitue l’un des critères déterminants quand les visiteurs potentiels font leurs choix de séjour.  Cette spécificité culinaire nationale rayonne bien au-delà des seules frontières de l’Hexagone puisque le repas gastronomique français fait partie depuis 2010 du Patrimoine immatériel de l’humanité, concept institutionnalisé en 2003 par l’Unesco.

    Si avec 74 restaurants prenant part à cette 2ème édition de Goût de France/Good France, la France montre la voie, il faut noter que chaque continent prend sa part avec en tête l’Europe (45% des établissements participants), suivie des Amériques (23%), de l’Asie (20%), de l’Afrique (10%) et de l’Océanie (2%). Chacun des chefs est libre de fixer le prix de son menu, lequel varie évidemment selon les mets proposés et le standing de l'établissement (haute gastronomie, contemporain, bistrot). Il faut toutefois noter que 5% des recettes seront versés à des ONG locales œuvrant au respect de la santé et de l'environnement.

    En un clic quelques exemples de menus parmi les 1 700 proposés :
    BRESIL Olympe à Rio de Janeiro (chef : Claude Troisgros) pour 360 réal (90 EUR)
    COREE DU SUD Le Cochon à Séoul (chef Sangwon Jeong) pour 42,000 won (35 EUR)
    ETATS-UNIS L’Olivier à Santa Fe (chef Xavier Grenet) pour 115 USD (102 EUR)
    FRANCE Plaza Athénée (chef Alain Ducasse) pour 380 EUR
    JAPON Mikuni à Tokyo (chef Kiyomi Mikuni) pour 20,000 yen (155 EUR)
    MAROC La Maison Arabe (chef Christophe Vessaire) pour 600 DHS (55 EUR)
    NOUVELLE ZELANDE Bracken à Dunedin (chef Ken O’Connell) pour 99 NZD (60 EUR)
    POLOGNE Sfera à Torun (chef Sebsatsian Krauzowicz) pour 40 EUR
    SENEGAL Le Terrou Bi à Dakar (chef Stéphane Loquin) pour 35,000 FCF (53 EUR)
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.