GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Juin
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: un cas de «vache folle» détecté dans les Ardennes

    media Un cas isolé de maladie de la vache folle a été découvert dans les Ardennes, a confirmé le ministère de l'Agriculture le 24 mars 2016. REUTERS/Pascal Rossignol/Files

    Un cas « isolé » de maladie de vache folle vient d'être confirmé par le ministère de l'Agriculture dans un troupeau des Ardennes dans le nord-est de la France, près de la frontière belge. L'animal était décédé et à l'abattoir, il partait pour l'équarrissage, il n'était pas destiné à la consommation humaine. Cependant, par mesure de précaution, les autres vaches en contact avec celle contaminée seront abattues.

    Le ministère français de l'Agriculture l'a confirmé ce 24 mars : le cas suspect présent dans un élevage des Ardennes est bien porteur d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

    Au vu de la découverte de ce troisième cas détecté en Europe depuis 2015, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, va demander à la Commission européenne de faire une enquête pour croiser les informations sur ces trois cas, a assuré le ministère.

    Les vaches appartenant au même troupeau seront abattues d'ici 30 jours. Selon le préfet, cela concerne une soixantaine d'animaux sur l'exploitation et une quarantaine qui ont été exportés. Cette mesure vise plus à rassurer le public puisque ce cas isolé n'a rien à voir avec les transmissions des farines animales contaminées en Grande-Bretagne dans les années 1980.

    Deux autres cas isolés d'ESB ont été découverts en 2015, l'un en Irlande, l'autre en Grande-Bretagne,mais les enquêtes épidémiologiques qui ont suivi n'ont pas permis de découvrir le mode de contamination. 

    Il n'y a aucun risque pour le consommateur. Car ce n'est pas une maladie contagieuse, qui ne se transmet pas car il n'y a pas de cannibalisme chez les bovins.
    Jeanne Brugère-Picquou, spécialiste des maladies bovines à l'Ecole Vétérinaire de Maison-Alfort 24/03/2016 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.