GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Aéroport Notre-Dame-des-Landes: Valls et Royal font une lecture opposée du rapport

    media De nombreuses personnes se sont mobilisées, le samedi 27 février contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

    Pour le Premier ministre Manuel Valls, le rapport d'experts remis mardi à la ministre de l'Environnement Ségolène Royal sur Notre-Dame-des-Landes « valide la pertinence » du projet controversé de transfert de l'aéroport de Nantes. Mais les opposants à ce projet n'interprètent pas ce rapport de la même manière. En effet, l'expertise mentionne deux hypothèses : celle de construire l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes mais dans des dimensions réduites, ou celle de réaménager l'actuel aéroport.

    Pour les opposants, il y a deux renseignements à tirer de l'expertise commandée par Ségolène Royal. La très bonne nouvelle pour les opposants réside en ce que les experts mentionnent la possibilité de renoncer au nouvel aéroport, souligne Françoise Verchère, coprésidente du comité d'élus opposés au projet de Notre-Dame-des-Landes.

    « Le premier renseignement, c'est qu'on peut effectivement rester à Nantes-Atlantique, et que la possibilité de réaménagement, qui avait été balayée par la direction générale de l'aviation civile au moment de l'enquête d'utilité publique, est validée par les inspecteurs, avec un problème sur le bruit. Donc nous sommes d'accord pour retravailler là-dessus parce qu'on pense qu'il y a des solutions quand même », explique-t-elle.

    Par exemple, la mise en place de nouvelles procédures d'approche des avions qui réduirait considérablement le bruit lors des atterrissages, mesure d'ailleurs préconisée par le rapport.

    « Le deuxième point très important de l'expertise, c'est qu'effectivement le projet de Notre-Dame-des-Landes est surestimé, ce qui veut dire, de notre point de vue, que la déclaration d'utilité publique devrait être abrogée. Celle-ci a été prononcée sur des bases fausses », conclut Françoise Verchère.

    De son côté, Ségolène Royale est également satisfaite du rapport. Elle qui n'a jamais caché son scepticisme sur le projet actuel d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, est repartie à l'offensive, contredisant à nouveau Manuel Valls : elle souhaite que le projet soit revu à la baisse, avec une seule piste, et dénonce l'inutilité de certaines expulsions. Le projet d'aéroport, destiné initialement à remplacer d'ici 2017 le site de Nantes-Atlantique, « doit être modifié », a estimé la ministre de l'Environnement, qui a appelé les élus à trouver un compromis, soit en réduisant sa taille, soit en modernisant le site nantais.

    Nous pouvons, grâce à ce rapport, sortir un peu des polémiques. C'est un moment de vérité [...] Le rapport est très clair : soit on aménage l'aéroport existant, ça reste possible, il y a des avantages et des inconvénients ; soit on fait un nouvel aéroport, mais moitié moins grand puisqu'une seule piste suffit [...] Il faut maintenant que la raison revienne, pour concilier le développement économique et la protection de l'environnement et de la qualité de vie.
    Ségolène Royal: «Le rapport est très clair» Ministre de l'Environnement 06/04/2016 Écouter

    Les pro-aéroport, eux, n'en démordent pas non plus. Les propos de Ségolène Royal sont ainsi en contradiction avec la position de Manuel Valls, pour qui le rapport des experts valide la « pertinence » du projet, mené par le géant des travaux publics Vinci, et qui met en doute « la faisabilité juridique » du passage de deux à une piste.
    Le Premier ministre, fervent défenseur du projet, a déjà confirmé la tenue du référendum le 26 juin prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.