GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Emmanuel Macron lance son mouvement politique, «En marche!»

    media Emmanuel Macron au Forum mondial de Davos. Reuters/Ruben Sprich

    C'est à Amiens, sa ville natale, qu'Emmanuel Macron a décidé de lancer son nouveau mouvement politique. Le ministre de l'Economie se lance dans le grand bain et affiche sa volonté de poursuivre son action politique, tout en cultivant sa différence.

    Ce n'était pas un meeting mais une rencontre citoyenne. Il n'y avait pas de médias autorisés dans la salle, mais une diffusion sur internet. Emmanuel Macron a fait durer le suspense en parlant plus d'une heure avant d'annoncer finalement qu'il franchissait le cap : « J'ai mis du temps, j'ai réfléchi, j'ai consulté et j'ai décidé qu'on allait créer un mouvement politique nouveau. »

    « En marche ! » C'est le nom de ce mouvement, ni à droite ni à gauche. Mais dont l'objectif affiché est simplement « d'avoir des idées neuves, de construire la majorité sur ces idées neuves pour le pays, et du coup d'être en capacité de les mettre en oeuvre demain ».

    Des idées neuves pour réinventer les règles de la prospérité, en brisant les corporatismes, en conciliant liberté et justice, en acceptant les risques, sans tabous. « Je ne suis pas en train de vous dire que l'argent est l'étalon de la réussite, sinon à titre personnel j'aurai fait d'autres choix : ministre n'est pas le meilleur moyen de devenir milliardaire. Mais expliquer dès le début à des jeunes (que) ce n'est pas bien de réussir et de gagner de l'argent, c'est une stupidité. »

    Pas question pour autant à ce stade de dévoiler plus ses intentions pour 2017. Envisage-t-il de porter lui-même ses idées ? Prépare-t-il plutôt le terrain pour François Hollande ? Emmanuel Macron affirme simplement : « Qui que ce soit en 2017, s'il n'y a pas une exposition claire de la vision pour le pays, qui que ce soit, il ou elle n'y arrivera pas. »

    Emmanuel Macron est en marche pour relever le défi.

    Emmanuel Macron préparerait-il l'après-Hollande

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.