GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: malgré les attentats, le tourisme se porte bien

    media Un militaire français patrouillant aux abords de la Tour Eiffel à Paris, le 15 novembre 2015. FRANCOIS GUILLOT / AFP

    Malgré les attentats qui l'ont ensanglanté, la France reste la première destination touristique au monde. L’année 2015 a connu une fréquentation record avec 84,5 millions de visiteurs étrangers. Après s'être félicité de ces bons chiffres, le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a rappelé, vendredi, que l'objectif du pays est d'accueillir 100 millions de touristes étrangers par an d'ici 2020.

    Les attentats n'auront finalement pas eu raison de l'industrie touristique française. Malgré un léger tassement consécutif aux événements meurtriers du mois de novembre, qui ont limité à 0,9% la progression sur un an, la France affiche un nouveau record de fréquentation en 2015. Le pays a accueilli l’an passé 84,5 millions de visiteurs étrangers.

    Les touristes asiatiques ont été les plus nombreux, avec une hausse spectaculaire de près de 23%. Une tendance impulsée par l'assouplissement en 2014 des procédures de délivrance des visas pour les Chinois, les Indiens et les Singapouriens. L'obtention se fait ainsi en 48 heures. Conséquence : le nombre de Chinois a bondi de 38% l'année dernière. Les Américains, qui avaient déserté l’Hexagone après les attentats de janvier, font leur retour, avec une fréquentation finalement en progression de 15%.

    Moins de touristes allemands

    En revanche les Européens se sont détournés de la destination. Les Suisses et les Allemands sont les grands absents, a contrario, les Espagnols, les Italiens et les Britanniques sont venus en plus grand nombre.

    C'est à Paris que la fréquentation a le plus souffert des attentats du 13 novembre 2016. Les chiffres sont éloquents : sur les trois premiers trimestres, la fréquentation étrangère était en augmentation de près de 2%, après le 13 novembre, elle a baissé de plus de 3%.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.