GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: quatrième conférence environnementale, un évènement partiellement boudé

    media La ministre française de l'Environnement, Ségolène Royal, le 4 avril 2016 à Paris.

    C'est la quatrième conférence environnementale organisée par le ministère français de l'Environnement. Ségolène Royale souhaite que cette nouvelle concertation sur la transition énergétique s'inscrive dans la dynamique de la COP21, pour montrer que la France est en première ligne dans la lutte contre le réchauffement climatique. Sauf que le bilan n'est pas toujours à la hauteur des ambitions, et que les critiques de la part des écologistes ont d'ores et déjà fusé.

    En trois ans, 396 mesures ont été adoptées par la conférence environnementale pour favoriser la transition énergétique. Sur le papier, c'est très vert. Mais en réalité, le gouvernement n'est pas à une contradiction près aux yeux de ses contradicteurs.

    Par exemple, lors de la dernière conférence, il s'était engagé à relancer le fret ferroviaire, parce que ce mode de transport est moins polluant que les camions qui tournent au gasoil. Dommage qu'en même temps, la loi Macron libéralise le transport de voyageurs par autocars.

    Autre engagement : associer les citoyens à l'élaboration des projets d'aménagement. Difficile de voir, dans l'autorisation controversée du rejet des boues rouges toxiques en Méditerranée, ou dans le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les symboles d'une concertation citoyenne réussie, même si sur ce dossier un référendum local est prévu le 26 juin.

    Ils n'iront pas

    C'est notamment pour ces incohérences que certaines associations écologistes ont déchanté, voire boycotté l'évènement, censé réunir les associations et les partenaires sociaux. La conférence environnementale sera néanmoins l'occasion pour le gouvernement de rendre des comptes, de faire un point.

    Et cette fois encore, ce sera aussi l'occasion de mettre sur la table des sujets cruciaux pour l'avenir des hommes et de l'économie : le prix du carbone, la gestion des espaces maritimes et les liens entre l'environnement et la santé.

    De son côté, la Confédération générale des travailleurs (CGT) ne participera pas aux débats. Le syndicat juge cet évènement « complétement déconnecté des aspirations et revendications des salariés ». L'association Greenpeace a également décidé de ne pas se rendre à la conférence. Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France, explique pourquoi (audio ci dessous).

    Dès la première, on a senti que ça ne servait à rien, et qu'on obtiendrait jamais rien dans ces conférences environnementales, qu'on était là pour donner l'impression que ce gouvernement avait une vraie volonté écologique.
    Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France 25/04/2016 - par Alexis Bedu Écouter

    → Le site de la conférence

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.