GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Avril
Jeudi 19 Avril
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Aujourd'hui
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    En Nouvelle-Calédonie, Manuel Valls promet de soutenir la production du nickel

    media Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre des Outre-Mer Geo THEO ROUBY / AFP

    Pour essayer de sauver la filière nickel en grande difficulté en Nouvelle-Calédonie, Manuel Valls, en visite à Nouméa, a pris des engagements mais il a aussi essayé de mettre tous les partenaires du secteur face à leurs responsabilités.

    Avec notre envoyée spéciale à NouméaValérie Gas

    Visiter l’usine de nickel de Nouméa était un passage obligé pour Manuel Valls. Le nickel qui représente un cinquième de la richesse du territoire et des milliers d’emplois, est une production essentielle pour la Nouvelle-Calédonie, mais c’est surtout un secteur en crise.

    Les cours du nickel ont chuté, les bénéficies se sont taris et la SLN – la société qui exploite le minerai – est asphyxiée, Manuel Valls a donc promis des aides. « Cette intervention pourrait aller jusqu’à 200 millions d’euros, ce qui représente un effort très important dans le contexte budgétaire actuel », a-t-il déclaré.

    Un engagement des deux côtés

    Mais pour que l’Etat débloque cette somme, Manuel Valls a demandé aux provinces calédoniennes actionnaires de la SLN de s’engager elles aussi, du donnant-donnant en quelque sorte, car pour Manuel Valls, « la survie du nickel calédonien sera collective ou, ce que je me refuse à envisager, l’échec sera collectif ».

    L’heure des choix décisifs a sonné en Nouvelle-Calédonie. « Et l’avenir institutionnel et l’avenir du nickel se jouent – c’est une conviction profonde – dans les prochains mois », a conclu le chef du gouvernement. Autrement dit, le sauvetage de la filière nickel est un élément clé de l’évolution politique en Nouvelle-Calédonie.

    → A RE(LIRE) : Manuel Valls veut bâtir un «destin commun» en Nouvelle-Calédonie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.