GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: vote mardi 24 octobre du Conseil de sécurité sur l'enquête sur les armes chimiques (diplomates)
    • Niger: l'armée américaine poursuivra ses opérations malgré l'embuscade (Pentagone)
    • Accord de l'UE sur une réforme du travail détaché (Commission européenne)
    • Prix Fifa: Cristiano Ronaldo sacré meilleur joueur de football de l'année 2017
    • Prix Fifa: Zinédine Zidane sacré meilleur entraîneur de football de l'année 2017
    France

    Prothèses mammaires: le patron de PIP condamné à 4 ans de prison ferme

    media Jean-Claude Mas (D), le fondateur de la société PIP, et son avocat Yves Haddad (G), lundi 2 mai 2016, à la Cour d'appel d'Aix-en-Provence. BORIS HORVAT / AFP

    C'est l'un des plus gros scandales sanitaires de ces dernières années. Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP), a été condamné ce lundi 2 mai en appel à quatre ans de prison ferme. Le tribunal d'Aix en Provence a donc confirmé le jugement de la première instance rendu en 2013. Pour rappel, l'entreprise avait fabriqué des prothèses mammaires, implantées chez des milliers de femmes dans le monde, au mépris de toute norme sanitaire.

    L'homme de 76 ans est donc reconnu coupable de fraude aggravée et d'escroquerie à l'égard de la société allemande de certification TUV qu'il a bernée sur la composition de son gel pendant des années. Il devra aussi payer une amende de 75 000 euros et se voit interdire définitivement d'exercer dans le domaine de la santé.

    La cour d'appel a aussi confirmé la condamnation de 4 anciens cadres de la société à des peines allant jusqu'à 3 ans d'emprisonnement.

    Au total, des dizaines de milliers de prothèses mammaires PIP ont été écoulées dans le monde. Plus de 18 000 femmes ont dû se les faire retirer pour cause de ruptures ou d'irritations inattendues. Deux cas de cancers ont même été diagnostiqués. Et pourtant lors de son procès en appel, où près de 7 000 femmes se sont portées partie civile, Jean-Claude Mas a continué de prétendre que son gel de silicone « fait maison » à base d'huile industrielle ne comportait aucun danger.

    Mais le parcours judiciaire de l'ancien épicier devenu l'un des plus importants fabricants d'implants mammaires n'est pas terminé. Il est toujours mis en examen dans deux autres procédures : l'une pour homicide et blessures involontaires, l'autre concernant les aspects financiers de l'affaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.