GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fiodor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis
    France

    France: le musée du quai Branly devient le musée Jacques-Chirac

    media De gauche à droite : La ministre de la Culture Audrey Azoulay, le président Hollande, Bernadette Chirac, Martin Rey-Chirac, son petit-fils, Claude Chirac sa fille et François Pinault étaient présents lors de l'inauguration. REUTERS/Jacky Naegelen

    Un président qui donne son nom de son vivant à un musée, c'est la première fois que cela arrive. C'était lundi 20 juin, à l'occasion des dix ans du musée des civilisations du quai Branly à Paris, désormais dédié à l'ancien président Jacques Chirac. Hommage en l'absence de l'intéressé, dont l'état de santé précaire rend les apparitions publiques rarissimes. Hommage à l'homme, hommage aussi à sa filiation politique.

    Hommage aux résonances intimes. Le petit-fils de Jacques, Martin Chirac, tout juste 20 ans, chemise blanche sur larges épaules s'est exprimé avec des mots parfois hésitants.

    « Mon grand-père ne s'occupait guère de mes devoirs, mais pour lui, il fallait m'initier à l'essentiel. Notre rendez-vous était ici. Le quai Branly est une histoire de famille à laquelle nous accordons tous énormément d'importance », a-t-il déclaré.

    Toute la famille élargie, « la chiraquie », a fait le déplacement. Au premier rang, Alain Juppé, « le meilleur d'entre nous » disait Jacques Chirac. Le candidat à la primaire goûte le moment, s'attarde avec les proches sous les flashs des photographes. Plusieurs rangs derrière, François Baroin joue l'indifférence. Leur poignée de main sera presque furtive, voire glaciale. Ce dernier est l'allié de Nicolas Sarkozy, le rival d'Alain Juppé à la primaire à droite. 

    François Hollande s'inscrit dans les pas de Jacques Chirac

    Lui aussi a été adoubé, Jacques Chirac avait dit voter pour lui en 2012. « Jacques Chirac, parce qu'il aime la France, a toujours été attiré par les civilisations étrangères, par les autres peuples. C'est profondément cela qui caractérise notre pays. Pour être aimé, il faut aimer les autres », a déclaré le chef de l'Etat.

    Candidat subliminal, François Hollande aujourd'hui se souvient. Candidat déclaré en 2011, tenu pour quantité négligeable, il avait eu cette phrase « en politique, à la fin, ceux qui l'emportent, ce sont toujours les aimables ».

    C'est un hommage au fondateur de ce musée, puisque si le musée du quai Branly existe, c'est par la volonté de Jacques Chirac

    Hommage

    Jean-Jacques Aillagon, commissaire de l'exposition

    21/06/2016 - par José Marinho Écouter

    Archives RFI: Le 20 juin 2006 Jacques Chirac a inauguré « son » musée 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.