GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Attentat de Nice: qui est Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le chauffeur du camion?

    media Des enquêteurs inspectent le camion utilisé par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, qui a tué au moins 84 personnes la veille au soir sur la promenade des Anglais le 14 juillet 2016. REUTERS/Eric Gaillard

    Un camion a foncé sur la foule, jeudi 14 juillet au soir, sur la promenade des Anglais à Nice. Le bilan actuel fait état de 84 morts et d’une cinquantaine de personnes entre la vie et la mort. Le chauffeur a été formellement identifié : il s’agit d’un ressortissant tunisien âgé de 31 ans.

    Une perquisition a été menée vendredi 15 juillet au matin au domicile du chauffeur du camion qui a tué au moins 84 personnes la veille au soir sur la promenade des Anglais. Abattu par la police après une course meurtrière de 2 kilomètres, il a été retrouvé seul à bord du camion. Lors de la fouille du véhicule, les enquêteurs ont découvert une arme de poing et des armes factices, ainsi qu'une pièce d’identité au nom de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un ressortissant tunisien de 31 ans.

    Inconnu des services de renseignement

    Le tueur était « totalement inconnu des services de renseignement » français, mais son acte correspond aux appels au meurtre des jihadistes, a déclaré vendredi le procureur de Paris, François Molins. L'assaillant était un chauffeur-livreur de nationalité tunisienne, marié et père de famille, son ex-épouse est en garde à vue, a précisé également le procureur de Paris.

    Né le 31 janvier 1985 à Maksen, dans la banlieue de Sousse (est de la Tunisie), il était titulaire d’un titre de séjour et résidait dans un quartier populaire de Nice. Interrogés par les médias, ses voisins décrivent un homme peu religieux, qui avait entamé le ramadan sans le terminer, amateur de femmes et de salsa. Ils parlent également d’un homme divorcé ou en instance de divorce, « taciturne » et violent avec sa femme.

    Chauffeur-livreur de profession, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel ne faisait pas l’objet d’une fiche S. Il était connu des services police uniquement pour des faits de violence. Il avait été condamné le 24 mars dernier à six mois de prison avec sursis après une bagarre l’ayant opposé deux mois plus tôt à un automobiliste, sur qui il avait jeté une palette en bois. Il s'agit d'ailleurs de sa seule condamnation, a détaillé le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas.

    Les enquêteurs cherchent toujours à déterminer si son acte est celui d’un déséquilibré ou d’un jihadiste convaincu, et s’il a bénéficié de complicité dans la préparation de l’attaque. La cellule antiterroriste du parquet de Paris a annoncé quelques heures après le drame s’être saisie de l’enquête.

    En Tunisie, des proches peu convaincus par la piste jihadiste

    A Maksen, personne ne comprend le geste. La famille, les proches, ne croient pas à la piste jihadiste, rapporte la correspondante de RFI en Tunisie. Ils ne croient même pas que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel soit impliqué dans la tragédie de Nice, même si personne n’a réussi à le joindre par téléphone ce vendredi. Tous attendent une confirmation officielle des autorités.

    Les gens se souviennent d’un jeune homme tranquille parti en France il y a une dizaine d’années et qui s’est marié avec sa cousine. Les gens croient davantage au geste d’un déséquilibré, encouragé par ses problèmes de couple, plutôt qu'à la piste jihadiste. Un homme qui l’a vu il y a peu de temps parle d’un « homme normal » et a du mal à croire qu’il aurait pu se radicaliser si rapidement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.