GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    A Aubervilliers, les Asiatiques s'organisent pour assurer leur sécurité

    media Des proches et des membres de la famille rendent hommage à Zhang Chaolin, tué lors d'une agression à Aubervilliers, dans le nord de Paris, le 14 août 2016. AFP/Alain Jocard

    Une semaine après le meurtre d'un Chinois à Aubervilliers, dans le nord de Paris, la communauté, victime d'agressions quotidiennes, a décidé de réagir.

    Une petite dizaine d'hommes s'est rassemblée ce 15 août dans un local d'Aubervilliers, dans le nord de Paris, les yeux rivés sur leurs téléphones portables. Ils se tiennent prêts à intervenir au cas où un membre de la communauté chinoise se ferait agresser dans les environs.

    L'un d'entre eux, Yvon Sun, s'est lui-même fait attaquer quatre fois au cours des deniers mois. « Dans tous les quartiers de La Courneuve et d'Aubervilliers, les Chinois sont victimes au quotidien d'agressions et de violences », témoigne-t-il.

    La communauté chinoise du nord de Paris s'est donc organisée. Désormais, ils ne sortent jamais seuls, comme l'explique Charly Shen. « Dans ce groupe, on va essayer de rentrer ensemble, on va aller se chercher au métro pour ne pas se faire attaquer », explique-t-il.

    Multiplication des agressions

    Car la communauté chinoise de France est en colère, plus d'une semaine après l'agression mortelle d'un Chinois de 49 ans à Aubervilliers. L'homme est tombé sous les coups de trois individus dans la rue. Il est loin d'être un cas unique. Les agressions racistes contre les Chinois se multiplient depuis plusieurs mois. Ils se sont donc organisés pour mieux sécuriser leurs déplacements.

    Pour Rui Wang, porte-parole de l'Association des jeunes Chinois de France (AJCF), les Asiatiques représentent une cible facile, car victimes de nombreux clichés. « On pense que l'Asiatique est facile à attaquer, sans risques et donc on s'en prend à lui, déplore-t-il. Au début, on faisait des blagues sur l'autre, on l'attaquait avec des mots. Petit à petit, on en vient aux gestes. Aujourd'hui, les premières gouttes de sang sont versées. Nous ne voudrions pas que demain, d'autres personnes subissent le même sort ».

    Une pétition lancée sur Internet pour dénoncer ces agressions anti-Asiatiques avait recueilli 9 000 signatures le 15 août au soir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.