GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, arrêté à Tokyo sur des soupçons de malversations (NHK)
    • Meurtre de Khashoggi: Berlin veut des sanctions contre 18 citoyens saoudiens (ministre des Affaires étrangères)
    • UE: feu vert des ministres des Vingt-Sept au projet d'accord sur le Brexit (ministre autrichien)
    • La firme Nissan confirme que Carlos Ghosn a dissimulé des revenus au fisc et va proposer son départ
    • Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement français: «Il faut se désintoxiquer du tout pétrole» (BFMTV)
    • Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn entendu au Japon sur des soupçons de dissimulation de revenus au fisc (médias)
    • Israël: un ministre clé reste au gouvernement, éloignant la probabilité d'élections
    • Le Cambodge n'autorisera aucune base militaire étrangère sur son sol (Premier ministre Hun Sen)
    • France: de nouveaux rassemblements de «gilets jaunes», opérations escargots et dépôts pétroliers bloqués ce lundi
    France

    «Tout pour la France»: ce que dit Nicolas Sarkozy dans son livre

    media L'officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire des Républicains pour 2017 a fait les gros titres de la presse française, le 23 août 2016. REUTERS/Gonzalo Fuentes

    La primaire de la droite compte désormais un treizième concurrent. Près de deux ans après son retour en politique, Nicolas Sarkozy officialise sa candidature dans un livre qui sortira mercredi 24 août : « Tout pour la France ».

    Si l'annonce de sa candidature n'était pas une surprise, Nicolas Sarkozy est tout de même parvenu à créer une attente, un faux suspense. Son entourage a cherché à faire de ce « non-événement » une surprise. Sur la forme, l'ancien président y est parvenu avec la parution d'un livre de 250 pages tiré à 100 000 exemplaires. Il ne sortira que mercredi 24 août, mais le candidat a organisé des fuites hier, comme une sorte de teasing. Plusieurs rédactions ont reçu des exemplaires avant que Nicolas Sarkozy ne l'annonce officiellement sur Twitter. Tout était prévu pour que le soir même, les axes et le message de sa campagne soient largement diffusés.

    Des critiques à tout va

    « J'ai senti que j'avais la force pour mener ce combat à un moment de notre histoire si tourmentée », écrit l'ancien président dans le prologue et assure : « Je n’ai aucune revanche à prendre, aucune querelle d’égo à régler ».  Il procède ensuite à une critique en règle du bilan de François Hollande. « Le mensonge, l’immobilisme, le cynisme de ce quinquennat ont tant pénalisé notre pays », se désole le candidat.

    Ses rivaux à la primaire ne sont pas épargnés. Pour le moment, les attaques se portent au niveau des programmes des adversaires. « L'identité heureuse » défendue par Alain Juppé ? Impossible, répond Nicolas Sarkozy, à cause du chômage ou encore des Français qui haïssent leur pays. Le gouvernement par ordonnance de Jean-François Copé ? C'est aller tout droit vers le blocage du pays comme en 1995.

    Et une feuille de route pour 2017

    Le candidat enterre les 35 heures ; il n'y aura plus une durée unique du travail hebdomadaire. Il veut réduire l'indemnisation des chômeurs de 20 % au bout de 12 mois. Ces indemnités seront purement et simplement suspendues après deux refus d'un emploi ou d'une formation. Il propose aussi sans surprise de supprimer l'impôt sur la fortune.

    Sur l'immigration, Nicolas Sarkozy souhaite de nouvelles règles : il faudra avoir résidé dix ans au lieu de cinq pour pouvoir demander la nationalité. Plus largement, l'ancien président veut réduire « drastiquement le nombre d'étrangers » accueillis en France, stopper l'immigration économique, suspendre le regroupement familial jusqu'à un nouveau traité Schengen et revoir le droit du sol.

    Sa « première priorité » face au terrorisme sera « de placer dans un centre de rétention fermé ou d'assigner à résidence » toutes les personnes fichées.

    La vraie campagne commence

    Nicolas Sarkozy tiendra son premier meeting en tant que candidat officiel jeudi 25 août à Châteaurenard près d'Avignon. On peut s'attendre à une vraie passe d'armes le week-end prochain : Alain Juppé fera sa rentrée à Chatou samedi 27 août. François Fillon dimanche 28, dans la Sarthe. Et pendant ce temps, Nicolas Sarkozy sera au campus des Jeunes Républicains au Touquet.

    L'enjeu maintenant pour l'ancien président est de rester au centre de l'actualité le plus longtemps possible. Même si le contexte de menace terroriste est porteur pour lui, il va devoir marquer vite des points dans l'opinion au risque de s'essouffler. Ces derniers mois, il avait regagné le coeur des militants des Républicains. Il va maintenant devoir élargir sa base, séduire au-delà de ses fans. Une mission difficile.

    Selon un sondage paru ce 23 août, Nicolas Sarkozy n'arrive qu'à la cinquième place au classement des personnalités préférées des sympathisants, derrière un certain Emmanuel Macron. Alain Juppé est toujours gagnant au second tour de la primaire avec environ 20 points d'avance.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.