GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La communauté chinoise d'Île-de-France crie son ras-le-bol du racisme

    media Des milliers de membres de la communauté chinoise ont laissé exprimer leur colère dans les rues de Paris contre le racisme dont ils sont victimes. FRANCOIS GUILLOT / AFP

    Plusieurs milliers de membres de la communauté chinoise ont manifesté à Paris pour réclamer « la sécurité pour tous » et dénoncer le « racisme anti-asiatique », après l'agression mortelle de l'un des leurs, un père de famille de 49 ans, en banlieue parisienne.

    Une dizaine de milliers de membres de la communauté chinoise en France ont réclamé dimanche à Paris des mesures de protection et dénoncé le « racisme anti-asiatique », après des actes de violences répétés et l'agression mortelle d'un père de famille.

    Zang Chaolin, un couturier de 49 ans, est décédé en août après avoir été agressé en Seine-Saint-Denis, au nord de Paris. Trois jeunes, soupçonnés d'avoir voulu voler le sac de son ami, ont été incarcérés mercredi.

    Dimanche, le cortège massé Place de la République dans le centre de Paris - 14 000 personnes selon la police, 100 000 selon les organisateurs - a observé une minute de silence pour lui rendre hommage. « Il était venu en France chercher une vie meilleure, la liberté, l'égalité, la fraternité, il a trouvé la violence et l'insécurité. Ces voyous ont détruit notre confiance en la France : faisons entendre notre voix », a lancé en chinois à la tribune un porte-parole de l'association des Chinois résidents en France.

    Les préjugés tuent aujourd'hui !
    Dans le cortège, beaucoup de jeunes nés en France 04/09/2016 - par Aram Mbengue Écouter

    Les plaintes pour vol avec violence visant la communauté chinoise ont triplé en un an, passant de 35 à 105, dans la commune d'Aubervilliers, qui abrite au nord de Paris la première plateforme d'import-export textile d'Europe et où travaillent 10 000 personnes originaires de Chine.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.