GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Au salon de la Coiffure, Macron vante la «cohérence»

    media Emmanuel Macron a profité de son passage au salon pour se faire raser de près. Eric FEFERBERG / AFP

    Depuis sa démission du gouvernement, Emmanuel Macron multiplie les déplacements. Objectif affiché : aller à la rencontre des Français pour préparer son projet pour 2017. Emmanuel Macron n'est pas encore candidat mais fait tout pour s'y préparer. Au salon de la Coiffure à Paris, il était clairement en campagne.

    Des sifflets en guise d'accueil, Emmanuel Macron n'avait pas la partie gagnée d'avance auprès des professionnels de la coiffure. Avoir été ministre de l'Economie, ça laisse des traces : « Il y a six mois, il y avait justement dans tous les salons de coiffure une opération pour protester contre les réformes que je voulais conduire. Donc il faut expliquer. Moi, j’aime bien aller dans des salles qui ne sont pas forcément convaincues », raconte-t-il.

    Emmanuel Macron ne veut pas encore dire qu'il sera candidat à la présidentielle. Mais il n'y a pas de doute, il est en campagne : « Ce dont le pays a besoin, ce n’est pas d’un homme ou d’une femme providentiels. C’est d’avoir un projet cohérent qui aussi réconcilie. On peut ne pas être d’accord. Il ne faut pas se bunkériser. Il faut y aller sans agressivité, avec beaucoup de détermination et de respect. C’est ça que je veux faire. »

    Le renouvellement tranquille

    La touche Macron, c'est ça : essayer d’incarner le renouvellement tranquille. Et certains y croient déjà : « Monsieur Macron, un personnage sur qui on comptera », assure un visiteur. « On compte sur vous pour nous défendre, nous les patrons », lance un exposant.

    Les espoirs des uns, mais l'indifférence des autres : « Moi, je ne le connais pas, je ne vais pas le déranger. Moi, je les mets tous dans le même sac. Je ne sais pas ce qui va faire de plus celui-là. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.