GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Juppé se présente comme le seul à pouvoir battre Marine Le Pen

    media Alain Juppé, le maire de Bordeaux et favori de la primaire à droite, à Tours, le 22 septembre 2016. GUILLAUME SOUVANT / AFP

    En France, à deux mois de la primaire à droite, Alain Juppé se présente ce vendredi 23 septembre comme le meilleur rempart face à Marine Le Pen. Alors que les débats se centrent sur les questions identitaires, le maire de Bordeaux appelle, dans un long entretien au journal Le Monde, ses adversaires à calmer le jeu. Alain Juppé qui au passage s’en prend directement à Nicolas Sarkozy.

    Le maire de Bordeaux se présente dans Le Monde comme le candidat le plus à même de faire gagner son camp en mai prochain. « Si j’en crois les sondages, je suis le seul, explique-t-il, qui peut devancer Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle et la battre largement au second .»

    Les sondages donnent Alain Juppé, il est vrai, à chaque fois vainqueur du second tour de la présidentielle avec 30 à 40 points d’avance sur la présidente du Front national, alors que Nicolas Sarkozy ne devancerait Marine Le Pen que de 10 à 20 points.

    Dans ce long entretien au Monde, Alain Juppé ne manque pas de tacler son principal adversaire dont il dénonce la mauvaise foi et le manque de cohérence. « Nicolas Sarkozy évoque le principe de précaution pour lutter contre le terrorisme alors qu’il promet de le supprimer en matière environnementale. Où est la cohérence ? », s’interroge-t-il. 

    Sur la question de l’islam, l’ancien Premier ministre s’attaque à ceux qui au sein de sa famille politique considèrent que la religion musulmane est incompatible avec la République.

    Alain Juppé appelle d’ailleurs ses adversaires à « calmer le jeu » alors que le débat ne cesse de se tendre sur la question identitaire. « Il faut absolument apaiser le climat qui règne aujourd’hui en France, estime-t-il, le simple mot de musulman suscite une hystérie disproportionnée ». Et le maire de Bordeaux de s’inquiéter : « Si nous continuons comme ça nous allons vers la guerre civile ».

    A (re) lire → Primaire de la droite: la campagne démarre avec sept candidats au départ

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.