GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: la grande détresse des agriculteurs

    media Les producteurs laitiers ont vivement manifesté pour l'augmentation du prix du litre de lait, contre le géant Lactalis, au cours de l'été 2016. REUTERS/Stephane Mahe

    En France, la situation économique et sociale des agriculteurs s'est largement dégradée. Les plans d'aide aux productions animales (producteurs laitiers, éleveurs bovins ou porcins) annoncés par le gouvernement à l'été 2015 n'ont rien empêché, en témoignent les chiffres révélés par la Mutualité sociale agricole, l'organisation de protection sociale des agriculteurs.

    Il y a d'abord eu la colère, les manifestations, le sursaut, avant la résignation et la détresse aujourd'hui. Les chiffres du malaise social et économique du monde agricole sont éloquents. En 2015, un tiers des agriculteurs déclarait gagner 350 euros par mois.

    Ils étaient 18% dans cette situation en 2014. Le nombre de salariés agricoles est en baisse, tous les secteurs sont touchés par cette paupérisation. Les origines sont multiples : une conjonction de problème sanitaires, d'événements climatiques exceptionnels, effondrement des prix comme des revenus des agriculteurs dont les dettes s'amoncellent.

    L'an dernier, les agriculteurs les plus en difficulté ont bénéficié d'allègement de cotisations sociales, certains ont pu reporter d'une année le paiement de ces cotisations. Mais il s'agit là de mesures d'urgence, nécessaires, mais ponctuelles. De plus en plus d'agriculteurs se trouvent au bord du gouffre. En témoigne la multiplication des appels à Agri'écoutes, une ligne téléphonique, une permanence de prévention des suicides. 300 appels par mois cette année, c'est trois fois plus qu'en 2015.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.