GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Monsanto à La Haye: les ONG organisent un procès factice pour «génocide»

    media Photo d'illustration. Les manifestants tiennent des pancartes lors d'une marche pour protester contre Monsanto, à Paris le 21 mai 2016. AFP/JOEL SAGET

    Organisé par des ONG environnementales, un procès factice de Monsanto, la multinationale connue pour ses semences génétiquement modifiées ou encore son désherbant Roundup, se tient à partir de ce vendredi 14 octobre à La Haye aux Pays-Bas. Objectif : juger symboliquement le géant américain accusé d'avoir commercialisé des produits toxiques responsables de milliers de morts à travers le monde.

    Qu'on ne s'y trompe pas: ce « procès » n'a rien à voir avec la Cour pénale internationale de La Haye. Toutefois, de véritables juristes seront présents afin de décider de la culpabilité ou non de la multinationale. Les chefs d'accusation sont graves : « crime contre l'humanité » et « génocide ».

    Pendant trois jours, des experts vont être auditionnés. Des victimes viendront également témoigner. Des hommes et des femmes atteints de maladies graves après avoir été au contact de produits Monsanto.

    « Uniquement à charge contre Monsanto »

    « C’est une organisation qui vise simplement à accumuler une série d’allégations purement à charge et uniquement à charge contre Monsanto et ses activités », scande Yann Fichet directeur des affaires institutionnelles de Monsanto en France.

    « Ils détournent complètement l’attention du public des discussions qui sont essentielles pour nous comme des discussions sur l’alimentation, l’agriculture et sur la nécessité de produire plus en agriculture dans le monde. Nous continuerons à répondre aux questions qui nous sont posées, mais dans des enceintes qui sont beaucoup plus équilibrées et ouvertes au vrai débat », conclu le directeur.

    La firme américaine n'est pas représentée lors de ce « procès ». Les juges du « Tribunal international Monsanto » rendront leur avis en décembre.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.