GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: feu vert de la justice au démantèlement de la «jungle» de Calais

    media Saisi en urgence, le tribunal administratif de Lille a rejeté les arguments avancés par onze associations qui estimaient l'opération précipitée et réclamaient «un diagnostic plus poussé» des besoins et des risques. REUTERS/Pascal Rossignol

    Le démantèlement de la « jungle » de Calais a pris du retard, mais il aura bel et bien lieu. La justice a validé mardi 18 octobre le principe de cette évacuation, mais la date n'est pas officiellement arrêtée. Le ministre de l'Intérieur a affirmé ce mardi devant l'Assemblée nationale que le démantèlement aura lieu dans les prochains jours.

    Depuis quelques jours les préparatifs s'accélèrent et le gouvernement multiplie les annonces. Côté hébergement, les places ont été trouvées, assurent le ministère du Logement et celui de l'Intérieur. Plus de 7 000 lits en tout sont répartis un peu partout en France dans les Centres d'accueil et d'orientation (CAO). « 7 000 places, c'est plus que le nombre de migrants présents dans le bidonville de Calais », précise l’Etat français.

    Il reste toutefois l'épineuse question des mineurs isolés. Ces enfants seraient plus d'un millier à vivre dans le camp alors que les négociations avec les Britanniques sont toujours en cours et qu’elles s'annoncent complexes.

    En effet, le Royaume-Uni ne prévoit pas d'en accueillir plus de 300 et souhaite privilégier les moins de 12 ans. Or, ce sont surtout les adolescents qui constituent la majeure partie de ces mineurs isolés.

    De son côté, la France assure que 550 places leur sont d’ores et déjà réservées dans des centres dédiés. Cependant, le compte n'y est pas et les associations s’inquiètent.

    Le gouvernement a tout de même encore quelques jours pour trouver les dernières places. Voilà pourquoi la date du démantèlement n'est pas encore officielle. Différentes sources confirment pourtant une évacuation dès lundi prochain avec le départ de 4 000 personnes en deux jours.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.