GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: des fonds supplémentaires pour aider les sans-abris cet hiver

    media Un sans-abri dans les rues de Paris. AFP/Mario Goldman

    L'Etat versera 37 millions d'euros supplémentaires cette année pour aider les sans-abris à passer l'hiver. Jeudi 27 octobre, le préfet de Paris s'en est réjoui devant la presse. A partir du 1er novembre les familles ou les personnes seules isolées se verront proposer une chambre d'urgence. Comme tous les hivers, le numéro d'appel sera le 115. Mais cette année, l'argent supplémentaire n'ira pas aux nombres de places, qui reste le même que l'an passé, mais plutôt aux aidants, aux travailleurs sociaux au contact des personnes vulnérables chaque nuit dans les rues de la capitale et de sa région.

    A la préfecture d'Ile-de-France, on aime citer cet exemple d'un sans-abri qui refusait systématiquement monter dans les bus de l'aide d'urgence les nuits de grand froid. Un jour, un travailleur social lui a donné la clé d'une chambre qui lui était réservée dans un foyer à Paris. Libre à lui d'y aller ou de ne pas y aller.

    Pendant un mois cet homme, qui refusait toue protection, a continué à hurler contre les services de l'Etat. Mais face aux jeunes du quartier, il sortait sa clé de la poche pour leur dire qu'il avait un chez lui. Quinze jours après, il passait sa première nuit au chaud pour réapprendre à vivre avec les autres.

    Ce sont des histoires comme celles-ci que le préfet d'Ile de France aime raconter pour justifier ses 37 millions d'euros supplémentaires destinés à l'hébergement d'urgence cet hiver.

    « C’est la volonté réaffirmée absolue de profiter du temps où ces gens sont en centre d’hébergement pour travailler avec eux socialement pour qu’à la fin, on ait quasiment 100% des gens qui ne retournent pas à la rue. Deuxième effort réaffirmé : des maraudes lus incisives, où on va chercher des gens sur les bords d’autoroute, on va les chercher en vrai. »

    Les quelque 2800 places réservées aux sans-abris ouvriront à partir du 1er novembre à Paris. Et, c'est à préciser, le budget d'accueil des sans domiciles fixes n'a rien à voir avec celui de l'accueil des migrants, eux aussi parfois à la rue, à Paris et dans sa région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.