GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Journée mondiale des pauvres: le pape dénonce le «vacarme de quelques riches» qui éteint les cris des plus démunis
    • Egypte: des dizaines de défenseurs des droits humains sont détenus dans des lieux inconnus (Human Rights Watch)
    • Israël: Netanyahu estime que des élections anticipées seraient une «erreur»
    • Mouvement des «gilets jaunes» en France: plus de 400 personnes blessées, dont 14 gravement selon Castaner (RTL)
    France

    France: le Conseil d’Etat réclame l’application de l’écotaxe

    media Le 16 novembre 2013, dans l'ouest de la France (Marcheprime), des camions poids lourds bloquent une route pour protester contre la loi écotaxe. AFP PHOTO / JEAN PIERRE MULLER

    En France, le Conseil d'Etat a estimé ce lundi 5 décembre que la suspension de l’écotaxe, la taxe nationale sur les véhicules poids lourds abandonnée il y a deux ans, était illégale.

    On la pensait définitivement enterrée. Suspendue fin 2014 après la révolte des bonnets rouges dans l'Ouest de la France, le gouvernement pensait en avoir fini avec l’écotaxe. Le Conseil d'Etat vient pourtant de le rappeler à ses devoirs.

    Et puisque l'exécutif n'a pas pris soin d'abroger définitivement la mesure, les Sages imposent désormais à la ministre de l’Environnement Ségolène Royal de préciser la date de sa mise en œuvre. La suspension n'a que trop duré, estime même le Conseil d'Etat.

    Au sein des ministères concernés, on tente d'éteindre l'incendie, annonçant l'abrogation définitive de l'écotaxe via un amendement au projet de loi de finance. Une mesure qui n'a pas encore abouti, pointe le Conseil d'Etat, concluant sèchement que le gouvernement demeure dans l'obligation d'appliquer la mesure.

    La position du Conseil d'Etat intervient alors que l'agence du financement des infrastructures de transport de France tire la sonnette d'alarme. Il manquerait à l'agence 800 millions d'euros par an pour financer les infrastructures programmées, un montant qui correspond précisément aux recettes de l'écotaxe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.