GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Financement libyen présumé: Ziad Takieddine mis en examen

    media Ziad Takieddine lors d'une conférence de presse le 18 octobre 2012 à Paris. AFP/Medhi Fedouach

    Ziad Takieddine a été mis en examen mercredi dans le dossier de l'argent lybien. Après avoir révélé, il y a deux semaines, avoir remis des valises d'argent liquide à Nicolas Sarkozy en 2007, Ziad Takieddine se retrouve donc inculpé de complicité de corruption d'agents publics étrangers et de de détournement de fonds publics en Libye.

    Il regrette d'être mis en examen, mais il se félicite néanmoins de voir le dossier d'instruction avancer rapidement.

    Ziad Takieddine semble surtout heureux d'être à nouveau au centre du jeu. Depuis longtemps, sans toutefois produire de preuves irréfutables, le sulfureux homme d'affaires multiplie les révélations sur un financement occulte de la campagne présidentielle de 2007. Il avait déjà évoqué les largesses de Tripoli, mais n'avait jamais indiqué avoir livré lui même de l'argent.

    Cette fois, il affirme avoir remis trois mallettes contenants 5 millions d'euros au total, à Nicolas Sarkozy et à son collaborateur Claude Guéant. De l'argent offert par le guide Mouammar Kadhafi, une affaire de corruption et une histoire de financement de campagne politique martèle-t-il. Il indique aussi qu'à cette époque il pensait remettre les fonds en vertu d'accords prévoyant la formation d'agents du renseignement libyen par la France.

    Nicolas Sarkozy et Claude Guéant ont démenti formellement les faits allégués. Mais l'intermédiaire franco-libanais leur voue visiblement une haine tenace. Nicolas Sarkozy peut revenir, il doit être éradiqué de la scène publique française a ainsi déclaré Ziad Takieddine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.